Aller au contenu principal
Visages du Nord-Est brésilien

Bien que le Nord-Est brésilien soit pauvre et aride, il a inspiré le type de culture que le monde associe aux caractéristiques du Brésil.

Au cœur de cette région, l’Etat de Ceará illustre cette effusion d’énergie culturelle, alimentée par un amalgame de populations indigène, ibérienne et africaine qui apportent au Nord-Est — et au pays — de nombreuses traditions culturelles distinctives.

Ceará est connu en particulier pour son art folklorique et son artisanat. Depuis ses plages extraordinaires jusqu’à son arrière-pays aride (sertão) en passant par ses villages isolés encastrés dans la montagne, ses modestes habitants transforment le bois, l’argile et les fibres naturelles en objets décoratifs qui sont également souvent fonctionnels.

En hommage à la tradition folklorique de Ceará, le Centre culturel de la BID a organisé récemment l’exposition Visages du Nord-Est brésilien. Les objets présentés, primitifs mais dégageant une certaine force, comprenaient toute une équipe de football constituée de sculptures individuelles en bois jusqu’à une embarcation construite entièrement à la main pour les petits pêcheurs de la région.

Cette exposition, conjointement à d’autres événements, a été présentée à l’occasion de la 43e Assemblée annuelle de la BID, qui a eu lieu dans la capitale de l’Etat de Ceará, à Fortaleza, en mars dernier. Elle a pu être réalisée grâce à l’appui du Centre des arts visuels de Ceará (CEART), une institution publique qui permet aux artisans de s’organiser et qui leur offre : aide financière, promotion et marketing.

Jump back to top