Aller au contenu principal
La BID accorde à Haïti un don d'urgence de 200 000 dollars à la suite d'inondations massives

La Banque interaméricaine de développement a annoncé aujourd'hui qu'elle a approuvé un don d'urgence de 200 000 dollars à Haïti en raison d'inondations massives engendrées par la tempête tropicale Jeanne.

Le déluge a tué plus de 1 000 personnes et l'on compte des centaines de disparus et des dizaines de milliers de personnes sans abri dans ce pays le plus pauvre de l'hémisphère occidental.

Lors d'une réunion du Conseil d'administration de la BID, le Président Enrique V. Iglesias a exprimé sa solidarité au peuple haïtien et a réaffirmé l'engagement à long terme de la Banque vis-à-vis du développement en Haïti, qui a également souffert d'une crise politique paralysante au début de l'année.

Afin de fournir davantage de ressources au gouvernement haïtien pour qu'il puisse faire face à cet état d'urgence, la BID est aussi en train de revoir son portefeuille de prêts à Haïti afin de déterminer quel financement pourrait être réorienter de façon à s'occuper des réparations urgentes et oeuvrer aux efforts de reconstruction.

Les prêts de la BID à Haïti soutiennent des programmes dans les domaines de l'éducation, de la santé, de l'eau et de l'assainissement , des routes rurales, de l'infrastructure de base, de l'agriculture, du développement communautaire et de la réforme des finances publiques. Son portefeuille de prêts libéraux compte à l'heure actuelle environ 337 millions de dollars de fonds non décaissés.

En travaillant étroitement avec d'autres institutions internationales et les pays donateurs, la BID s'efforce de renforcer les moyens institutionnels d'Haïti et sa gouvernance. Le Président Iglesias a ajouté que la BID continue de soutenir les objectifs sociaux et économiques du gouvernement de transition, ainsi que le renforcement du régime démocratique dans cette nation caribéenne en grande difficulté, au profit de ses habitants les plus démunis.

Jump back to top