Aller au contenu principal
Secteur des transport sdans l'Etat de São Paulo

BOLIVIE :

7 millions de dollars du Fonds des opérations spéciales afin d’améliorer les programmes d’investissements publics et la gestion de préinvestissement aux niveaux départemental et municipal.Ce projet, qui doit être exécuté par le Secretaría de Inversión Pública, permettra de mettre en place un système national d’investissement public exigeant une certaine efficacité dans les programmes d’investissements publics. Ce projet englobera neuf départements et onze collectivités parmi les plus importantes au niveau municipal, y compris toutes les capitales départementales.

COSTA RICA :

28 millions de dollars afin d’améliorer la qualité, l’efficacité et l’équité de l’enseignement préscolaire et le premier cycle de l’enseignement secondaire.

Ce projet développera l’enseignement préscolaire dans les communautés urbaines et rurales à faibles revenus, élargira le champ d’application dans les zones rurales pour les classes allant de la cinquième à la troisième, dénommées de “troisième cycle”.

Ces fonds permettront au ministère de l’Education de créer des jardins d’enfants de sorte que 5 880 nouveaux élèves puissent s’y rendre chaque année, ainsi que des classes de “troisième cycle” pour 9.067 élèves de plus par an. Par ailleurs, les taux d’abandon et de redoublement dans les zones rurales seront réduits.

JAMAIQUE :

10 millions de dollars afin de financer des projets d’infrastructure et d’aide sociale bénéficiant aux groupes à faibles revenus.

Ces fonds appuieront un programme de 50 millions de dollars, devant être exécuté par le Fonds d’investissement social de la Jamaïque, qui fournira des prestations à court et moyen terme aux pauvres. Les projets devant être financés concernent l’infrastructure sociale, tels que des écoles, des centres communautaires et des dispensaires ; l’infrastructure économique, y compris des services de routes et d’agroindustrie ; et l’aide sociale, tels que l’orientation professionnelle et le placement des jeunes sur le marché du travail, ainsi qu’un enseignement sur la manière d’élever les enfants et sur la vie de famille.

PARAGUAY :

39 millions de dollars afin de soutenir un programme de réforme et de modernisation du secteur de la santé.Ce programme s’attaquera à un des principaux problèmes de santé - un taux élevé de mortalité maternelle et périnatale - tout en appuyant la première phase d’un processus de modernisation du secteur de la santé qui vise à offrir des services de meilleure qualité, plus d’efficacité, et une plus grande équité sociale.Il comportera des mécanismes permettant d’améliorer l’affectation des ressources et les qualifications au niveau de l’encadrement au sein du ministère de la Santé et du Bien-être publics. Les soins de santé primaires seront améliorés grâce à la formation et à la valorisation des ressources humaines, à la rénovation de l’infrastructure et du matériel, et aux réformes concernant le système d’orientation des malades vers un hôpital. Le coût total de ce programme s’élève à 46,6 millions de dollars.

COOPERATION TECHNIQUE

REGION :

1 850 000 dollars afin de souscrire à un programme de formation sur la gestion et la politique menée par les pouvoirs publics destiné aux fonctionnaires ayant des postes de cadre et de chefs de service, en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Ces fonds financeront entièrement environ 54 bourses pour des maîtrises en gestion et en sciences politiques sous les auspices du Département d’ingénierie de l’Université du Chili. En ce qui concerne ces bourses, la préférence sera donnée aux fonctionnaires des pays classifiés comme étant relativement moins développés et ayant des marchés limités.

FONDS MULTILATERAL D’INVESTISSEMENT

BRESIL :

1,14 million de dollars à l’Etat de São Paulo afin de soutenir les changements institutionnels et réglementaires qui permettront de faire des investissements privés plus importants dans le secteur des transports.

Ces fonds financeront la consolidation du cadre institutionnel et réglementaire pour le programme de concession des routes et renforceront la Commission de concession des transports de cet Etat.

PEROU :

1,3 million de dollars de financement non remboursable pour promouvoir la participation du secteur privé à la construction et l’exploitation des routes dans le cadre d’un système de concessions.

Ce programme, devant être exécuté par la Comisión de Promoción de Concesiones Privadas, concevra un cadre juridique et administratif pour le système de concessions.

URUGUAY :

1 025 000 dollars pour attirer des investissements privés dans l’infrastructure en renforçant le système de concession pour les travaux publics et les services.

Les ressources serviront à renforcer les instruments juridiques et d’exploitation du système existant de concessions et à améliorer les moyens des organismes publics.

REGION :

1,65 million de dollars pour appuyer une formation sur l’emploi non traditionnelle destinée aux femmes disposant de faibles revenus dans quatre pays des Caraïbes.

Les instituts d’enseignement et les organisations non gouvernementales se consacrant aux femmes ayant fait leurs preuves dans le domaine de la formation technique et professionnelle exécuteront ce programme au Bélize, au Guyana, à la Jamaïque et à la Trinité-et-Tobago.

Ce programme bénéficiera à 1 000 femmes disposant de faibles revenus et qui sont chefs de familles, en leur apportant une formation dans des domaines tels que la construction, la menuiserie, la plomberie et la réparation de voitures.

SOCIETE INTERAMERICAINE D’INVESTISSEMENT

ARGENTINE :

10 millions de dollars à Dominion Nonwovens Sudamericana, S.A., afin d’aider à financer la construction d’une usine de textiles non tissés utilisés pour la fabrication de couches de bébés à jeter.

Cette compagnie achètera du matériel sophistiqué, ce qui permettra de substituer les importations qui, à l’heure actuelle, constituent environ 15 % de la consommation nationale. Le coût total de ce projet se monte à 44,7 millions de dollars.

MEXIQUE :

Une participation au capital de 3 millions de dollars pour aider à la création du Fonds privé mexicain de participations.

Ce fonds créé pour cinq ans dont le montant initial de la dotation a été fixé à 30 millions de dollars, fournira des capitaux d’investissement à entre 12 et 15 sociétés de taille petite ou moyenne tournées vers l’exportation, situées au nord-ouest du Mexique, qui prévoient de développer leurs activités dans l’industrie manufacturière, l’agroindustrie, et les biens de consommation.

TRINITE ET TOBAGO :

Un prêt de 2,5 millions de dollars et une prise de participation de 1,5 million de dollars destiné à Mora Oil Ventures Limited afin d’agrandir et de moderniser la plateforme pétrolière off-shore de cette société.

Cet investissement aidera un petit producteur local de pétrole et de gaz naturel dans une industrie dominée par de grandes sociétés multinationales.

REGION :

Une prise de participation de 5 millions de dollars pour aider à créer un fonds de 50 millions de dollars qui investira à moyen et à long terme dans des institutions financières privées.

Le Fonds interaméricain de capitaux prendra des prises de participation dans un portefeuille d’institutions financières privées de petite et moyenne tailles ayant un bon créneau sur le marché, une excellente gestion et des perspectives de croissance prometteuses.

Jump back to top