Aller au contenu principal
Mises A Jour Des Projets: Eau potable au Honduras

Honduras
De la charrette à bras à la robinetterie

L'image si habituelle du marchand d'eau conduisant sa charrette à bras le long des rues escarpées et poussiéreuses de Tegucigalpa au Honduras appartiendra au passé.
Les uns après les autres, des travaux d'aménagement de réseaux d'eau potable sont inaugurés dans les quartiers pauvres de la ville, dans le cadre d'un projet financé par la BID pour améliorer l'alimentation en eau dans la capitale.


De nouveaux châteaux d'eau et des lignes de distribution ont récemment été inaugurés dans trois quartiers, La Travesia, La Era et La Sosa. Lors des cérémonies, le ministre de la Santé Enrique Samayoa a souligné l'importance pour l'achèvement des travaux des matériaux et de la main-d'úuvre fournis par les quartiers qui en bénéficiaient. Le temps est révolu, a-t-il affirmé, où l'on parlait d'un projet de l'Etat, car les travaux sont désormais le fruit de la coopération entre l'Etat, les citoyens, la société civile et les agences financières.

En outre, une autre tranche importante du programme a été achevée avec l'inauguration de la station d'épuration des eaux de Los Laureles, qui dessert quelque 30 % de la population de Tegucigalpa.
En inaugurant la station, Manuel Antonio Romero, directeur de l'Agence nationale de l'eau et de l'assainissement, a fait savoir que son agence mettait désormais en úuvre ce qu'il appelait le ´ programme étoile ª qui consiste à diminuer les pertes du réseau d'eau potable qui s'étend sur 900 kilomètres.
Le projet d'alimentation en eau de Tegucigalpa prévoit notamment l'aménagement ou la remise en état de puits, la réfection du barrage de Los Laureles et l'aménagement d'une nouvelle station, l'amélioration des stations de pompage et la réfection des lignes de distribution.

Salvador
Plus qu'un toit

La capitale du Salvador peut s'enorgueillir d'une princesse qui fait 15 étages de haut et qui est moderne à tous égards.
Il s'agit de l'hôtel Princess, qui compte 206 chambres et qui a été inauguré en décembre. C'est le maillon le plus récent de la chaîne hôtelière centraméricaine Imperial Hotels & Resorts, qui s'adresse aux gens d'affaires.
Outre les conforts habituels, l'hôtel offre aux hommes d'affaires deux étages comportant des services de secrétariat, des salles de réunion, des salles de fax et d'autres services. Il a été construit en un peu moins de deux ans.
Ce projet de 25 millions de dollars a été financé à l'aide de ressources accordées dans le cadre d'un programme de crédit global financé par la BID.

Jump back to top