Aller au contenu principal
Les Gouverneurs de la BID discutent des conditions générales d’annulation de dettes pour la Bolivie, le Guyana, Haïti, le Honduras et le Nicaragua

Le Comité du Conseil des Gouverneurs de la Banque interaméricaine de développement a discuté cette semaine des conditions générales pour l’octroi d’un allégement de la dette en faveur de la Bolivie, le Guyana, Haïti, le Honduras et le Nicaragua.

 

À la suite d’une réunion tenue à Amsterdam, le Comité, un groupe de travail du Conseil des Gouverneurs, a proposé des mécanismes techniques pour l’annulation des soldes existants, au 31 décembre 2004, de prêts du Fonds des Opérations spéciales (FOS) pour ces cinq pays.

 

Les recommandations du Comité doivent être ratifiées par un vote des 47 pays membres de la BID. Avant cette ratification, le Conseil d’administration de la BID doit approuver une proposition de réforme présentée par la Direction sur les opérations futures du FOS, le guichet de prêts concessionnels de la Banque. 

Jump back to top