Aller au contenu principal
Le gros lot pour les PME

L'an dernier, les PME d'Amérique latine et des Caraïbes ont reçu des fonds s'élevant au total à 150 millions de dollars pour 25 projets de la Société interaméricaine d'investissement (SII).

D'après le rapport annuel (1997) de la SII publié récemment, 40 % des fonds approuvés étaient constitués de prises de participation, et 60 % de prêts. Parmi les prises de participation, sept d'entre elles sont allées à un nouveau pays ou à un pays déjà membre, ou à des fonds d'investissement régionaux, selon le rapport qui sera présenté à l'Assemblée des gouverneurs de la SII, lors de sa réunion annuelle, le 17 mars à Carthagène (Colombie).

L'an dernier, les opérations de prêt de la SII ont eu également un important effet catalytique par le biais de cofinancements. Pour ces opérations, 33 millions de dollars des ressources propres de la SII ont été utilisés afin de mobiliser au total 25 millions de dollars en provenance de banques et d'autres tiers.

L'an dernier sont survenus des faits nouveaux :
- Le nombre de pays membres de la Société est passé à 35 avec l'adhésion du Danemark. Des consultations concernant de nouvelles adhésions ont eu lieu avec six autres pays.

- La création d'une base de données sur les PME en Amérique latine et dans les Caraïbes.

- L'octroi de services de conseils au Partenariat de marchés naissants qui a créé un fonds d'un milliard de dollars pour investir dans des projets d'infrastructure en Amérique latine.

- L'approbation d'un prêt de la BID consenti à la SII afin d'accroître l'offre de crédit aux PME.

Engagement à long terme. En examinant le panorama économique de la région, le rapport annuel constate que le flux naissant d'investissements directs et institutionnels n'a pas, en grande partie, porté sur les PME. Etant donné l'importance de ces sociétés pour la production économique et la création d'emplois en Amérique latine, la capacité de la région à soutenir sa croissance dépendra d'une offre disponible d'investissements privés enclins à des investissements à long terme.

A la fin de 1997, la Société interaméricaine d'investissement, qui a débuté ses activités en 1989 avec un capital de base de 200 millions de dollars, avait multiplié ce capital afin de financer ou de mobiliser des fonds pour des projets dont le coût total s'élevait à 3 milliards de dollars.
 

Jump back to top