Aller au contenu principal

La BID et la France élargissent leur partenariat en Amérique Latine et renforcent leur impact sur le développement durable

  • La Banque Interaméricaine de Développement (BID) et le gouvernement français, à travers l'Agence Française de Développement (AFD), continuent d'étendre leur fructueux partenariat en Amérique Latine et Caraïbes.
  • Dans le cadre du pipeline conjoint BID-AFD pour 2022, des domaines de collaboration ont été identifié, à hauteur de 593 millions de dollars pour le secteur privé et à plus de 1,5 milliard de dollars en opérations à garantie souveraine en Colombie, au Costa Rica, en Équateur et en République Dominicaine.
  • Pour plus d'informations sur le partenariat historique entre la BID et l'AFD, cliquez ici.

Le président de la BID, Mauricio Claver-Carone, et le directeur général du groupe AFD, Rémy Rioux, se sont rencontrés aujourd'hui à Paris pour célébrer les réalisations du partenariat à ce jour et explorer de nouvelles opportunités pour favoriser d’avantage investissements en Amérique Latine et dans les Caraïbes (ALC). La réunion a lieu dans la continuité des engagements pris par les dirigeants de ces deux institutions ces deux dernières années afin d’intensifier la collaboration BID-AFD sur des questions stratégiques et pour structurer un pipeline de cofinancement pour la période 2021-2022.

Cette réunion de haut niveau a marqué la fin de la sixième réunion du AFD-BID Deep Dive, qui a mis en évidence les antécédents et les étapes impressionnantes pour accroître la collaboration entre ces institutions. La BID et l'AFD ont mobilisé 4,7 milliards de dollars dans des projets conjoints, dont 3,7 milliards de dollars de cofinancements conjoints et parallèles réalisés ensemble au cours des deux dernières années seulement, dépassant largement l'objectif initial prévu par l'accord de cofinancement en 2018 qui était de 1 milliard de dollars. En parallèle, les bras de ces entités dédiés au secteur privé, Proparco et IDB Invest, ont financé conjointement des projets pour un total de 565 millions de dollars. L'AFD a également engagé 5 millions de dollars sous forme de subventions pour des projets de la BID sur les thématiques  du genre, du vieillissement de la population et aux changements climatiques.

Dans le cadre de l'engagement renouvelé pour poursuivre l'expansion du partenariat AFD-BID, le président Claver-Carone et le directeur général Rioux ont signé une Lettre d'intention (LoI) pour rationaliser le processus de subventions de l'AFD aux programmes de coopération technique de la BID. Cet accord permettra aux institutions de mobiliser des ressources financières et des connaissances supplémentaires pour les projets de la BID, favorisant le développement durable et la réduction de la pauvreté en ALC, avec un accent particulier sur la durabilité sociale et climatique.

« La BID et la France entretiennent un partenariat solide et vaste qui se traduira par des résultats positifs pour l'Amérique latine et les Caraïbes. Je suis fier de dire que le groupe AFD est désormais notre premier partenaire européen de financement bilatéral et je tiens à remercier le ministère français de l'Économie et des Finances, l'AFD, Proparco et le MEDEF pour notre dialogue fructueux. Grâce à notre collaboration et à notre innovation continues, nous pouvons ensemble répondre plus efficacement aux priorités de développement de l'Amérique latine et des Caraïbes », a déclaré le président de la BID, Mauricio Claver-Carone.

« La BID est un partenaire historique de l'AFD en Amérique latine depuis que nous avons démarré notre activité dans la région en 2007. Au fil des années, notre partenariat s'est renforcé et approfondi, couvrant aujourd'hui un large éventail de pays, de secteurs et de sujets, avec deux priorités partagées : la lutte contre le changement climatique et la lutte contre toutes les formes d'inégalités. Fiers de ce que les banques publiques de développement peuvent accomplir en travaillant ensemble et impatients de voir se concrétiser nos collaborations futures dans de nombreux nouveaux domaines comme la protection sociale ou la ville durable » a déclaré Rémy Rioux , directeur général de l'AFD.

Une preuve supplémentaire du partenariat florissant entre l'AFD et la BID est le pipeline commun pour 2022 d'environ 593 millions de dollars pour le secteur privé et plus de 1,5 milliard de dollars d'opérations à garantie souveraine au Costa Rica, en République dominicaine, en Colombie et en Équateur dans les domaines de la décarbonisation, des transports et du climat. Le changement climatique et les déchets solides, en mettant l'accent sur les prêts de politique publique (PrPP), qui ont été un instrument clé dans le succès du partenariat car ils fournissent un financement flexible et liquide pour soutenir les réformes politiques, les changements institutionnels, ou les deux, tout au long du Région.

À propos de la BID

La Banque Interaméricaine de Développement se consacre à l'amélioration des conditions de vie. Créée en 1959, la BID est une source majeure de financement à long terme pour le développement économique, social et institutionnel en Amérique latine et dans les Caraïbes. La BID mène également des recherches de pointe et fournit des conseils politiques, une assistance technique et une formation aux clients des secteurs public et privé dans toute la région.

A propos de l'Agence Française de Développement

Le groupe Agence Française de Développement (AFD) finance, accompagne et accélère la transition vers un monde plus juste et plus durable. Centrées sur le climat, la biodiversité, la paix, l'éducation, l'aménagement urbain, la santé et la gouvernance, nos équipes réalisent plus de 4 000 projets dans les DOM-TOM et 115 autres pays. Nous contribuons ainsi à l'engagement de la France et des Français pour soutenir les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Contact Presse

Alvarez-Rodriguez,Isabel M.

Alvarez-Rodriguez,Isabel M.
Jump back to top