Aller au contenu principal

Haïti améliorera la sécurité alimentaire des ménages ruraux avec le soutien de la BID

  • La BID a octroyé 60 millions de dollars US en financement non remboursable pour contribuer à la productivité et à la connectivité rurales.

La Banque interaméricaine de développement (BID) a approuvé un financement non remboursable de 60 millions de dollars US pour améliorer la sécurité alimentaire des ménages ruraux (y compris les agriculteurs, les pêcheurs, les marchands de fruits de mer et les travailleurs en zone rurale d'Haïti), en favorisant la productivité et la connectivité aux marchés ruraux.

Le projet intègre un cofinancement de 18,3 millions de dollars US du Programme mondial pour l'agriculture et la sécurité alimentaire (GAFSP).

Les activités d'agriculture, de pêche et d'infrastructure rurale qui sont inclues dans le programme accroîtront la productivité et les revenus tout en favorisant la gestion durable des ressources essentielles dont dépendent les bénéficiaires ruraux.

Le programme soutiendra l'adoption de technologies agraires par les agriculteurs grâce à de l'assistance technique. Le but est d'améliorer la disponibilité alimentaire grâce à une production accrue et des revenus agricoles plus élevés. Le programme offrira un menu de technologies agricoles qui a été développé en fonction de leur pertinence pour la sécurité alimentaire, de leurs potentiel d'adaptation au climat et la durabilité environnementale des différentes élevages ou cultures. Les agriculteurs auront la possibilité de choisir parmi ces paquets technologiques. Cette composante inclut des actions spécifiquement pensées à partir de la participation des femmes et des jeunes, et la plupart des paquets incluent des activités spécifiquement ciblées vers les femmes.

Le programme soutiendra également environ 65 associations de pêcheurs et de commerçants dans l'adoption de pratiques durables. Celles-ci amélioreront la sécurité alimentaire des pêcheurs grâce à une productivité accrue tout en garantissant la durabilité des ressources marines. Ces associations pourront également acquérir des bateaux, des moteurs, des équipements pour la conservation et transformation du poisson grâce à un mécanisme de subvention de contrepartie.

Par ailleurs, le projet intègre aussi une composante axée sur les infrastructures rurales. Le projet vise à accroître l'accès aux marchés grâce à la réhabilitation des routes rurales et à diminuer les coûts de transport ainsi que les pertes de production. Le projet investira également dans des infrastructures publiques qui puissent faire face au changement climatique, notamment en ce qui concerne les infrastructures de débarquement et les marchés aux poissons. L´initiative inclut aussi de l´assistance technique pour les autorités locales et les associations de pêcheurs pour promouvoir des opérations durables et le bon entretien des installations.

Ce programme est en consonance avec la Vision 2025 de la BID, qui fixe comme priorités l'inclusion sociale et l'égalité, la productivité et l'innovation, l'intégration économique et la résilience face au changement climatique. Les fonds seront décaissés sur une période de cinq ans à compter de 2022.

À propos de la BID

La Banque interaméricaine de développement cherche l'amélioration des vies des citoyens de la région. Créée en 1959, la BID est une source majeure de financement à long terme pour le développement socioéconomique et institutionnel en Amérique latine et dans les Caraïbes. La BID mène également des recherches de pointe et offre des conseils pour les politiques publiques, de l'assistance technique et de la formation aux clients des secteurs public et privé dans toute la région.

Contact Presse

Nunez Zelaya,Anamaria

Nunez Zelaya,Anamaria

Borges De Padua Goulart Janaina

Borges De Padua Goulart Janaina
Additional Contacts

Albaret,Geraud

Albaret,Geraud
Jump back to top