Un changement pour le mieux à Saint Marc

novembre 03, 2011
Avant que le projet ne commence en 2008, Saint Marc avait, tout au plus, de l´eau courante neufs heures par semaine. De nos jours le service fonctionne 10 heures par jour, la moyenne la plus élevée de toutes les zones urbaines d´Haïti.

Le nouvel élan d´Mésoamérique vers son intégration

octobre 25, 2010
Le XII Sommet du Mécanisme de dialogue et concertation de Tuxtla a lieu demain 26 octobre à Carthagène, Colombie. Le Sommet comptera avec la participation des chefs d´Etat du Belize, Costa Rica, Le Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Panama, Mexique, Colombie et République Dominicaine. Les mandataires parleront des avances de l´intégration régionale au sein du Projet Mésoamérique et accorderont les actions à venir.

Selon la BID, le risque de désastres naturels demeure élevé en Amérique latine et Caraïbes

septembre 30, 2010
L´Amérique latine et les Caraïbes font face à des coûts potentiels énormes (sociaux et économiques) en cas de catastrophe naturelle. Selon un panel de nouveaux indicateurs développés par la Banque interaméricaine de développement (BID), les pays de la région ont besoin de faire plus pour atteindre une meilleure gestion des risques. Par ailleurs ils devraient préparer les finances publiques pour être capables de faire face aux éventuels désastres.

Un coup d´œil sur les Caraïbes et la BID

septembre 27, 2010
Les membres de la BID des caraïbes anglophones – Bahamas, Barbade, Belize, Guyana, Jamaïque ainsi que Trinité et Tobago- avec le Suriname (néerlandophone), sont amenés à être mis ensemble pour des raisons historiques, de traditions, géographiques ou encore commerciales. Cependant leurs situations et défis pour le développement peuvent varier énormément.

Une étude de la BID indique qu’il est peu probable que des catastrophes naturelles majeures affectent la croissance à long terme

juin 18, 2010
Une nouvelle étude de la Banque interaméricaine de développement (BID) a indiqué qu’il est peu probable que des catastrophes naturelles majeures affectent la croissance économique à long terme, sauf dans le cas ou elles sont suivies par des bouleversements radicaux de l’organisation institutionnelle de la société.  

Le Guatemala accomplit des progrès dans la protection de la Réserve de biosphère Maya avec le soutien de la BID

mai 21, 2010
La Banque interaméricaine de développement (BID) est en train d’aider le Guatemala à avancer dans ses efforts en vue de protéger et aménager durablement la Réserve de biosphère de Maya, la plus vaste aire protégée d’Amérique centrale.

Les communautés autochtones d’Amérique centrale s’inspirent des traditions pour protéger la biodiversité

mai 21, 2010
Il n’y a pas si longtemps, José López Hernández, un membre de la tribu Oxlajuj No'j, s’emparait volontiers de sa hache pour couper des arbres dans la ville de Santa María de Jesús au cœur du Guatemala.  

Promotion des énergies renouvelables en Haïti, aux Bahamas et à la Barbade

mai 21, 2010
Des dizaines de milliers d’Haïtiens ayant perdu leurs maisons à Port-au-Prince ont quitté la ville et ont migré vers des villages ruraux ou des campements provisoires. Des organismes internationaux d’aide fournissent actuellement leur concours à la construction de dispensaires, d’écoles, de centres administratifs et d’entrepôts dans certains de ces villages, qui sont situés dans des zones reculées dépourvues d’accès aux services de base.

La Colombie et la BID

mars 17, 2009
Depuis le milieu des années 90, la Banque interaméricaine de développement (BID) est la principale source de financement multilatéral pour la Colombie. Au cours des 50 dernières années, la BID a financé des prêts et des projets de coopération technique non remboursable à hauteur de plus de $14,8 milliards.  

Le réseau mondial pour les maladies tropicales négligées reçoit $34 millions de la Fondation Gates

Janvier 30, 2009
Les améliorations spectaculaires de la situation sanitaire et des conditions de vie ont entraîné en Amérique latine et aux Caraïbes des changements épidémiologiques rapides et une prédominance des maladies non transmissibles telles que le cancer et les problèmes cardiaques. Mais paradoxalement, les maladies infectieuses évitables ont continué d’affliger les populations les plus pauvres et les plus vulnérables.