Le MICI célèbre son dixième anniversaire en mettant l'accent sur les méthodes de règlement des conflits et les modes alternatifs de résolution des conflits

Foro MICI 10 años

 

Plus de 250 représentants du Groupe de la BID, d'organisations de la société civile et d'autres mécanismes de responsabilité indépendants ont accompagné en personne et en ligne a le MICI lors de la Conférence sur la reddition des comptes, les conflits et la médiation qui s'est tenue les 26 et 27 février. Ces conférences ont porté sur le transfert des capacités d'analyse des conflits et d'attention dans la région de l'Amérique latine et des Caraïbes par l'application de méthodes alternatives de résolution des conflits.

Trois activités ont marqué le début des célébrations du dixième anniversaire de la création du Mécanisme Indépendant de Consultation et d'Investigation: un atelier pour les fonctionnaires de la BID dispensé par Giselle Huamani et César Rojas, tous deux membres de la liste des facilitateurs du MICI; une table ronde adressée aux fonctionnaires des bras privés de la BID, de la Banque mondiale et de l'OPIC pour discuter des moyens de renforcer la capacité d'attention aux communautés et aux situations de conflit dans les projets du secteur privé dans le cadre du respect des droits de l'homme; et, comme un grand événement, le Forum « Reddition des comptes, Conflits et Médiation » où la publication « Phase de consultation 2010-2019: Neuf ans d'expérience dans le résolution des conflits » a également été présentée.

L'ordre du jour du Forum comprenait deux panels: Un premier panel modéré par Mme Márquez-Mees s'est concentré sur les défis du financement du développement dans des contextes de forte polarisation et de conflit, avec la participation du Directeur exécutif de la présidence pour le Venezuela et le Panama de la BID, Gina Montiel, le chef de l'Unité des sauvegardes environnementales et sociales de la BID, Joseph Milewski, le sous-secrétaire aux méthodes de résolution participative des conflits du Ministère du gouvernement, des droits de l'homme et de la justice de Salta, Gustavo Skaff et César Rojas. Le deuxième panel s'est concentré sur les aspects pratiques du règlement des différends pour extraire les réflexions et l'apprentissage. Dans cette deuxième conversation, le conseiller du président pour l'Argentine et Haïti, Alfred Fils Metellus, le coordinateur de la phase de consultation du MICI, Gastón Aín, Serge-Henri Troch, spécialiste principal de l'Unité des garanties de la BID, et Giselle Huamani, modérée par M. Leonardo Otarán, président de la Fundación Mediar.

L'événement a également permis d'annoncer le siège et la date du deuxième Congrès Américain de Médiation, de Négociation et d'Arbitrage qui se tiendra à Asunción, au Paraguay, en juillet prochain. Leonardo Otarán et Gustavo Skaff ont participé au lancement, en tant que représentants du Congrès américain, du directeur exécutif de la présidence de la Bolivie, du Paraguay et de l'Uruguay, Germán Rojas, et Victoria Márquez-Mees, directrice du MICI.