Un enjeu capital

novembre 03, 2011
Jusqu'en février 2011, Jean-Claude Seropian, un ingénieur hydraulique Français, a travaillé à Paris comme directeur des opérations de Suez Environnement, l’une des sociétés d’eau et gestion des déchets les plus importantes au niveau mondial. Ce mois-là, il s'installe à Haïti à la tête d'une équipe de cinq experts techniques, financiers et de gestion, de Suez et de deux sociétés sœurs, Aguas de Barcelona et United Water. Leur mission: travailler avec le personnel de l'utilité d'eau à Port-au-Prince pour éviter le déclin de ses services.

Un changement pour le mieux à Saint Marc

novembre 03, 2011
Avant que le projet ne commence en 2008, Saint Marc avait, tout au plus, de l´eau courante neufs heures par semaine. De nos jours le service fonctionne 10 heures par jour, la moyenne la plus élevée de toutes les zones urbaines d´Haïti.

De l´eau à bas prix

novembre 03, 2011
GOMIER, Haïti – Danette François avait l´habitude de marcher une demie heure pour aller chercher de l´eau dans un puits dans son village côtier. L´eau était gratuite mais saumâtre et non traitée. Ses enfants tombaient souvent malades. Maintenant elle met juste quelques minutes par jour pour remplir un seau de 20 litres avec de l´eau purifiée au chlore au tarif d´une gourde (2 centimes de dollar) fixé par la commune.

Le nouvel élan d´Mésoamérique vers son intégration

octobre 25, 2010
Le XII Sommet du Mécanisme de dialogue et concertation de Tuxtla a lieu demain 26 octobre à Carthagène, Colombie. Le Sommet comptera avec la participation des chefs d´Etat du Belize, Costa Rica, Le Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Panama, Mexique, Colombie et République Dominicaine. Les mandataires parleront des avances de l´intégration régionale au sein du Projet Mésoamérique et accorderont les actions à venir.

Une étude de la BID analyse l´efficacité des agences d´exportation

octobre 14, 2010
Selon la nouvelle étude de la Banque interaméricaine de développement, les agences d´Amérique latine et Caraïbes ont réussi dans leur appui à la diversification et la croissance des exportations bien que celles-ci pourraient s´avérer encore plus efficaces.

Selon la BID, le risque de désastres naturels demeure élevé en Amérique latine et Caraïbes

septembre 30, 2010
L´Amérique latine et les Caraïbes font face à des coûts potentiels énormes (sociaux et économiques) en cas de catastrophe naturelle. Selon un panel de nouveaux indicateurs développés par la Banque interaméricaine de développement (BID), les pays de la région ont besoin de faire plus pour atteindre une meilleure gestion des risques. Par ailleurs ils devraient préparer les finances publiques pour être capables de faire face aux éventuels désastres.

Des aides pour les énergies renouvelables réduiront la coûteuse dépendance des énergies fossiles dans de nombreux Etats caribéens

septembre 27, 2010
Par Christina MacCulloch La crise économique internationale a déréglé les économies caribéennes, affectant surtout le tourisme. Cela a permit la prise de conscience de la nécessité de réduire la dépendance de la région des énergies fossiles importées. Le besoin d´une meilleure efficience est plus grand que jamais, mais le potentiel l´est aussi.

Un coup d´œil sur les Caraïbes et la BID

septembre 27, 2010
Les membres de la BID des caraïbes anglophones – Bahamas, Barbade, Belize, Guyana, Jamaïque ainsi que Trinité et Tobago- avec le Suriname (néerlandophone), sont amenés à être mis ensemble pour des raisons historiques, de traditions, géographiques ou encore commerciales. Cependant leurs situations et défis pour le développement peuvent varier énormément.

L´inégalité de revenus augmente la probabilité d´être moralement déprimé, selon une étude de la BID

septembre 22, 2010
Selon une nouvelle étude de la Banque interaméricaine de développement (BID) les inégalités de revenus peuvent augmenter la probabilité de souffrir de dépression, particulièrement entre les personnes en zone urbaine.

L´agriculture au Pérou est dynamisée à travers des projets soutenus par la BID

août 27, 2010
Cinq jours par semaine, Liz Villanueva, biologiste au Service péruvien de la santé agricole (SENASA), supervise le soin donné à quelques centaines de millions de mouches des fruits. Mesurant moins d´un quart de pouce de long, ces insectes sont un des parasites les plus redoutés au monde. Ils sont responsables de millions de dollars de pertes à travers les ravages annuellement infligés aux récoltes du Pérou.