News banner image

Infos

Le Nicaragua élargit un projet d´énergie géothermique avec l´aide de la BID

La Banque interaméricaine de développement (BID) a annoncé l´approbation d´un prêt de 40 millions de dollars pour financer l´extension de la seconde phase du projet d´énergie géothermique San Jacinto-Tizate, lequel est actuellement développé par l´entreprise privée Polaris Energy Nicaragua SA (PENSA).

 Une fois finalisées la première et seconde phase du projet d´extension, la centrale produira 72 MW (nets), augmentant ainsi de 7% la capacité génératrice d´électricité du Nicaragua. Le tout se fera grâce à une source renouvelable qui fournit un approvisionnement stable et à bas coût.

San Jacinto-Tizate est considérée comme l´une des meilleures sources géothermiques en exploitation au monde. 

En tant que seconde centrale géothermique en fonctionnement au Nicaragua, ce projet va contribuer à démontrer la viabilité de cette source renouvelable et stimuler l´investissement privé dans la production d´électricité.

Le projet appuie les efforts faits par le Nicaragua pour modifier la structure de son industrie électrique. En effet le pays cherche à croître la part totale des abondantes ressources géothermiques afin de que celles-ci passent désormais à représenter 15% du total des capacités structurelles. Un autre objectif du gouvernement nicaraguayen est d´arriver à générer 86% de son électricité à partir de sources renouvelables dès 2014.

La finalisation des travaux de la seconde phase du projet est programmée pour décembre 2011 avec un coût estimé à 177 millions de dollars. Celui-ci sera cofinancé par un groupe d´institutions multilatérales de crédit entre lesquelles se trouve la BID.