Infos

Le Groupe de la BID atteint en 2020 un chiffre record de prêts avec 21,6 milliards USD

Le Groupe de la Banque interaméricaine de développement (BID) a déployé un effort historique en 2020 pour aider ses 26 pays membres d'Amérique latine et des Caraïbes. L´objectif a été de gérer l'impact économique de la pandémie de coronavirus et de mettre les bases pour une reprise et croissance durables. Cet effort a supposé un montant record de 21,6 milliards de dollars engagés pour de nouvelles opérations.

En réponse au besoin sans précédent de la région (la plus touchée au monde par le COVID-19), la Banque a rapidement reformulé des outils et accéléré ses opérations, en augmentant par rapport à 2019 les approbations à garantie souveraine de 11% et les décaissements de 55%.

Au total, la BID a approuvé 12,6 milliards de dollars US pour des projets du secteur public en 2020. BID Invest, la branche pour le secteur privé du Groupe de la BID, a parachevé ces efforts avec l´autorisation de 9 milliards de dollars (soit près du double qu´en 2019). BID Lab, l’incubateur d’innovation du Groupe, a augmenté ses opérations de 40%, passant de 90 projets à 126 (dont 20 liés à une pandémie).

« Nous devons profiter de cette crise pour tirer parti de la créativité, de la résilience et de l’optimisme qui ont toujours été la marque de fabrique de notre région », a déclaré le président Mauricio Claver-Carone dans un discours de fin d’année devant le Conseil d’administration de la Banque. « Nous sommes fiers que le Groupe de la BID ait contribué à bon nombre de ces efforts en 2020 et nous avons l'intention de maintenir le leadership en travaillant avec la région pour son redressement en 2021. »

La réponse du Groupe de la BID à la pandémie a supposé près de 8,076 milliards de dollars, centrés sur différentes priorités : le financement des besoins immédiats de santé publique, les systèmes de sécurité pour les populations vulnérables, la productivité économique, l’emploi mais aussi les mesures fiscales visant à atténuer les incidences économiques.

Lors de son discours sur l'état de la Banque devant le Conseil, le président Claver-Carone a souligné les efforts faits, qui vont de l'assistance aux pays lors des premiers jours de la pandémie pour s´assurer la desserte d´équipements de protection individuelle (PPE, pour leur sigle en anglais), aux garanties de revenu minimum pour 750000 personnes âgées en Bolivie.

De plus, la Banque a annoncé qu'elle avait mobilisé 1 milliard de dollars pour aider les pays membres emprunteurs à acquérir et à distribuer les vaccins contre la COVID-19.

La BID a également fourni de l´assistance aux pays d'Amérique centrale et des Caraïbes qui ont été touchés par les ouragans Eta et Iota en novembre.

L'année 2021 sera « un moment décisif pour le Groupe de la BID, afin de démontrer son leadership en Amérique latine et dans les Caraïbes », a déclaré le président Claver-Carone. « Nous continuerons de travailler avec nos gouvernements pour répondre à la pandémie et nous nous concentrerons sur la relance de la croissance économique. Nous le ferons grâce à la création d'emplois et à des investissements accrus dans des secteurs dynamiques tels que le nearshoring, la numérisation, le changement climatique et les questions de genre. »

Le Groupe de la BID est la principale source de financement pour le développement en Amérique latine et les Caraïbes. Il contribue à améliorer les conditions de vie des citoyens en fournissant des solutions financières et de l´expertise en développement aux clients des secteurs public et privé. Le groupe comprend la BID, qui travaille avec les gouvernements depuis 60 ans ; BID Invest, qui soutient le secteur privé ; et BID Lab, qui teste des moyens innovants pour atteindre une croissance plus inclusive.