News banner image

Infos

La République dominicaine recevra $70 millions pour son système de protection sociale

La Banque interaméricaine de développement a approuvé un prêt de $70 millions pour un programme visant à améliorer la nutrition et l'accès à l'éducation et à la santé des familles modestes de la République dominicaine, en protégeant et en renforçant leurs investissements de capital humain. Ce prêt représente la première étape d’un programme multiphase de $300 millions.

 

Pour atteindre le but visé, le financement octroyé par la BID transformera le programme national de transferts monétaires conditionnels, Solidaridad, en un nouveau système qui favorise davantage, et de façon plus efficace, l’accroissement du capital humain de ses bénéficiaires.

 

Créé en 2005, Solidaridad offre de l’argent en espèces aux foyers pauvres, à condition qu’ils améliorent leurs investissements dans l’éducation, la santé et la nutrition. Les familles admissibles reçoivent entre $20 et $40 par mois si elles participent à des cours de nutrition, font vacciner leurs enfants et s'assurent qu'ils vont à l'école. Quelque 460 000 familles bénéficient de Solidaridad, soit près de 74 % de la population dominicaine vivant dans la pauvreté.

 

Par ailleurs, le programme multiphase renforcera la capacité de gestion de Solidaridad, ainsi que le système national d’identification des bénéficiaires (Sistema Único de Beneficiarios, SIUBEN) et le bureau national d’administration des subventions sociales (Administradora de Subsidios Sociales, ADESS). Il est nécessaire d’aider ces institutions à servir les bénéficiaires de façon plus ponctuelle et de stimuler leur capacité de production d’informations pertinentes pour la prise de décisions politiques et la coordination de leurs actions avec celles des secteurs de la santé et de l’éducation.

Les composantes clés du programme multiphase sont la coordination du programme Solidaridad et la fourniture de services de santé et d’éducation. Afin de favoriser cette coordination, le gouvernement a mis en place en mars 2009 un comité technique intersectoriel qui a conçu un cadre de responsabilités communes mieux conforme aux priorités sectorielles.

En outre, le programme multiphase comprend un système de suivi et d’évaluation qui a pour but de renforcer les performances et la reddition des comptes. Enfin, le financement octroyé favorisera le processus en cours d’amélioration de l’efficacité et de la transparence de Solidaridad en le dotant d’un système de suivi et d’évaluation (Sistema de Monitoreo y Evaluación de Solidaridad, SMES) et en apportant des innovations à son cadre d’intervention.

 

Le prêt a été approuvé pour une période de 25 ans assortie d’un différé d’amortissement de 18 mois et d’un taux d’intérêt Libor.