Infos

La BID rejoint Caribbean Climate-Smart Accelerator

Appuyé par 26 gouvernements des Caraïbes et le secteur privé, l’Accélérateur dynamisera les investissements qui soutiennent l’action climatique et la croissance économique

La Banque interaméricaine de développement (BID) a annoncé aujourd’hui qu’elle travaillera en partenariat avec l’Accélérateur caribéen (« Caribbean Climate-Smart Accelerator » en anglais) afin de programmer et mettre en œuvre les fonds supplémentaires promis lors du sommet Paris One Planet (12 décembre 2017). L’effort financier, s’élevant à 1 milliard de dollars US, servira à soutenir les investissements climatiquement soutenables dans les Caraïbes.

Ce financement complète un portefeuille déjà existant de plus de 200 millions de dollars US, destiné à des projets dans la région des Caraïbes, exécutés aussi bien directement que par l’intermédiaire de la Banque de développement des Caraïbes. L'idée est de soutenir des solutions innovantes centrées sur la baisse des émissions de carbone, les infrastructures durables et l'efficacité énergétique.

Au cours des trois prochaines années, la BID fournira 3 millions $ US à l’Accélérateur pour le démarrage de l’initiative; les premiers 1,5 million $ US seront disponibles dès cette année 2018.

Le Caribbean Climate-Smart Accelerator est un moteur entrepreneurial qui catalyse et accélère les initiatives prioritaires vers une zone «climatiquement audacieuse», offrant résilience, développement social et croissance économique généralisée pour les Caraïbes. Au cours des cinq prochaines années, l’Accélérateur identifiera et unira ses engagements pour construire un avenir plus durable et résilient pour les pays des Caraïbes. L’initiative mise sur la collaboration entre gouvernements nationaux, institutions régionales et internationales ainsi qu´organisations des secteurs public et privé.

En réponse aux lourds dommages causés par divers ouragans en 2017, de nombreux acteurs clé ont rejoint l’Accélérateur, dont près de trente chefs de gouvernement des Caraïbes, plusieurs certaines des plus grandes entreprises mondiales, institutions financières et fondations. En effet, quarante organisations des secteurs public et privé ont rejoint la coalition de l'Accélérateur, parmi eux: Microsoft, la Breakthrough Energy Coalition, la Fondation Clinton, la GSMA, The Nature Conservancy, Tesla, le groupe Virgin, Willis Towers Watson, la Banque mondiale et la Banque de développement des Caraïbes.

Compte tenu du pressant besoin des Caraïbes d’un accès au financement mixte et aux facilités de crédit, la BID travaillera en étroite collaboration avec l'Accélérateur pour développer des instruments pour la résilience et l'assurance contre les risques climatiques. L’Accélérateur étend ainsi l’engagement récent de la BID avec 500 millions $ US de soutien à la Barbade, la Jamaïque, le Suriname et les Bahamas sous la forme d’une ligne de crédit budgétaire de contingence pour catastrophes naturelles.

Toutes ces activités sont complétées par des initiatives du Fonds multilatéral d'investissement (MIF, pour ses sigles en anglais) de la BID. Le MIF étudie par exemple le financement de l'herbe de vétiver comme solution de bio-ingénierie, climatiquement audacieuse, afin de réduire les glissements de terrain et l'érosion des sols. Une telle technologie verte peut réduire les dommages environnementaux et matériels, en remplacement des solutions d’ingénierie traditionnelle.

Le président de la BID Luis Alberto Moreno, le Premier ministre de la Jamaïque, Andrew Holness, et le président du groupe Virgin, Sir Richard Branson, ont participé le 9 août à Kingston (Jamaïque) à la cérémonie de lancement. Le président de la BID Alberto Moreno, a déclaré: "Le Groupe de la BID réaffirme son engagement dans les Caraïbes et travaillera avec les dirigeants de la région pour améliorer la vie des habitants, en créant des économies intelligentes et respectueuses du climat. Grâce à cet Accélérateur climatique, en plus d'offrir un nouveau financement abordable, nous utiliserons la vaste expérience régionale et la présence de la BID sur le terrain pour travailler étroitement avec les habitants de la région pour concevoir aujourd’hui les Caraïbes du futur."

À propos de la BID

La Banque interaméricaine de développement cherche l’amélioration des conditions de vie des habitants de la région. Créée en 1959, la BID est une des principales sources de financement à long terme pour le développement économique, social et institutionnel en Amérique latine et dans les Caraïbes. La Banque mène également des recherches de pointe et fournit des conseils stratégiques, de l'assistance technique et de la formation à des clients du secteur privé et public de toute la région.