News banner image

Infos

La BID présentera une nouvelle initiative de développement pour l’Amérique latine

Le Président de la Banque interaméricaine de développement, Luis Alberto Moreno, tiendra une conférence de presse le mardi 6 juin au cours de laquelle il présentera une nouvelle initiative visant à promouvoir des opportunités économiques pour la population à faibles revenus en Amérique latine et dans les Caraïbes, région dans laquelle les niveaux de pauvreté et d’inégalité n’ont quasiment pas changé ces cinq dernières décennies.

À l’occasion de cette conférence, qui aura lieu à 15h30 au siège de la BID (1300 New York Avenue, NW, Washington D.C., au 12e étage, salle Cecilio Morales), Moreno donnera un aperçu de l’Initiative Building Opportunity for the Majority (Créer des opportunités pour la majorité), qui orientera une part croissante des prêts de la BID et établira des points de référence et objectifs pour évaluer ses performances sur les cinq années à venir.

Quelque 360 millions de personnes, soit 70 % de la population d’Amérique latine et des Caraïbes, ont des revenus inférieurs à $300 par mois, mesurés en fonction de la parité de pouvoir d’achat, selon l’Institut des ressources mondiales. S’ils constituent un marché de $510 milliards par an, ces consommateurs et producteurs délaissés paient une « pénalité de pauvreté » qui accroît leur coût de la vie, retarde leur productivité et limite les opportunités d’accumuler un patrimoine.

Les personnes à faibles revenus de cette région n’ont pas accès aux services d’eau courante, d’électricité fiable, à des routes en bon état et à des transports sans danger. Leurs habitations sont habituellement des constructions précaires sur un terrain dont ils ne peuvent probablement pas prouver qu’ils sont propriétaires. Leurs commerces sont entravés par une pénurie de crédit et un excès d’exigences bureaucratiques.

Moreno estime que la BID, en tant que source principale de financement multilatéral pour l’Amérique latine et les Caraïbes, doit travailler de manière créative avec les gouvernements, le secteur privé et la société civile afin d’aider plus de gens à accéder à la classe moyenne.

À cette fin, la BID consacrera une quantité croissante de son financement, qui peut atteindre $8 milliards par an, à financer des projets de partenariat innovateurs dans quelques domaines clés où elle peut faire une différence, comme faciliter l’esprit d’entreprise et accroître l’accès aux habitations économiquement abordables, à l’infrastructure de base, aux micro-finances et aux technologies de communications.

Dans de nombreux cas, ces défis pourraient être relevés en adaptant au secteur public certaines des stratégies employées par des entreprises et institutions à but non lucratif qui travaillent de façon satisfaisante avec des clients à faibles revenus et des entrepreneurs qui opèrent à la base de la pyramide sociale et économique.

L'Initiative Building Opportunity for the Majority sera lancée à l'occasion d'une conférence à la BID les 12 et 13 juin. Les Présidents Evo Morales de Bolivie et Alvaro Uribe de Colombie ont été invités à participer à cet événement. Bill Clinton, Madame le Premier Ministre jamaïcain Portia Simpson Miller, le Cardinal Oscar Rodriguez, Le Président de Telmex Carlos Slim, le Président de l'Institut des ressources mondiales Jonathan Lash, le Président de l'Instituto Libertad y Democracia Hernando de Soto, et le fondateur de One Laptop per Child Nicholas Negroponte seront les orateurs de marque.

À la conférence, Lash présentera les résultats d’une recherche du WRI sur le pouvoir d’achat des personnes à faibles revenus en Amérique latine et dans les Caraïbes et la « pénalité de la pauvreté » subie par cette population. De Soto présentera l’enquête de l’ILD, dont le siège est à Lima, sur les terrains à bâtir en ville, les propriétés rurales et les entreprises non inscrits au registre.