News banner image

Infos

La BID nomme Brigida Benitez chef du Bureau de l’intégrité institutionnelle

Aujourd’hui, la Banque interaméricaine de développement a annoncé la nomination de Brigida Benitez au poste de chef du Bureau de l'intégrité institutionnelle (OII) , qui enquête sur les accusations de fraude et de corruption dans les projets financés par la BID. Cette avocate plaidante connue à travers les États-Unis et ancienne associée du cabinet d’avocats WilmerHale basé à Washington, prendra ses fonctions le 25 janvier 2010.

Madame Benitez, qui sera placée sous l’autorité du Président de la BID, Luis Alberto Moreno, dirigera une équipe d’avocats et d’enquêteurs qui sont à l’avant-garde des activités de prévention et de lutte contre les pratiques interdites dans les opérations de la Banque. L’OII conseille également les gouvernements sur les meilleurs moyens de prévention de la corruption.

La BID est la principale source de financement à long terme des projets de développement en Amérique latine et aux Caraïbes. Fin 2009, son portefeuille de prêts se chiffrait à $56 milliards.

Au cours de ces dernières années, la BID a procédé à une révision intégrale de son cadre de lutte contre la corruption en vue d’accélérer l’examen des accusations d’inconduite. Cette réforme a, en outre, octroyé une autonomie élargie à l’OII, renforcé la protection des dénonciateurs et instauré la participation de membres externes au Comité de sanctions, qui a le dernier mot sur les sanctions.

Madame Benitez apportera à son nouveau poste une vaste expérience dans la conduite d’enquêtes internes sur des cas de fraude de détournement de fonds, d’irrégularité comptable et de mauvaise conduite du personnel dans des grandes entreprises aux États-Unis, en Amérique latine, en Europe et au Moyen-Orient.
Son rôle clé au sein d’une équipe du cabinet WilmerHale, représentant l’Université du Michigan dans une affaire jugée à la Cour suprême des États-Unis au bout de six ans de bataille juridique, a contribué à la promotion de la diversité dans l’enseignement supérieur. Elle a aussi aidé des entreprises à remporter des affaires d’arbitrage international.

Brigida Benitez a été désignée femme de l’année par le magazine Hispanic Business et avocate d’origine latino-américaine de l’année par le Barreau hispanique national (Hispanic National Bar Association). En outre, elle est connue pour avoir offert une assistance juridique à titre bénévole à des personnes ne parlant pas l’anglais dans le district de Columbia.

« J'ai l'honneur de souhaiter la bienvenue au sein du Groupe de la BID à madame Benitez », a déclaré le Président Moreno. « Nous nous attelons à ce que nos programmes respectent scrupuleusement les principes d’éthique et de transparence, et coopérons plus étroitement avec les autorités nationales afin de prévenir les pratiques interdites. Ces efforts seront stimulés par l’ajout de madame Benitez à notre équipe »

Née d’un couple d’immigrants cubains, Brigida Benitez a grandi à Miami. Elle a obtenu une licence en journalisme avec mention très bien à l’Université de Floride, puis un doctorat professionnel en droit avec distinction au Boston College Law School, où elle était rédactrice en chef de la revue juridique.