Infos

La BID approuve 1,65 milliard de dollars US en prêts pour stimuler la reprise économique
  • Les ressources allouées à l'Argentine, au Brésil, à l'Équateur, à Haïti, au Honduras et à l'Uruguay donneront un élan économique, fiscal et social à ces pays.
  • La BID publiera le 17 décembre le montant total de ses prêts et opérations pour 2021.

La Banque interaméricaine de développement (BID) a approuvé hier huit opérations, pour un montant total s´élevant à 1,65 milliard de dollars, destinées à l'Argentine, le Brésil, l'Équateur, Haïti, le Honduras et l'Uruguay.

Ces prêts supplémentaires et ces nouvelles ressources aideront les gouvernements en renforçant leurs finances publiques, en relançant leurs économies et en améliorant les services de santé, d'approvisionnement en eau, d'assainissement et de transport.

Les fonds contribueront également, entre autres, à améliorer la résilience face aux catastrophes naturelles, la sécurité alimentaire, l'environnement des affaires et la connectivité en zone rurale.

Opérations et montants approuvés par pays

Argentine : la BID a octroyé deux prêts à l'Argentine pour un total de 500 millions de dollars US. La première opération suppose un crédit de 300 millions de dollars US pour améliorer l'accès aux services de santé publique dans la province de Buenos Aires. Le projet intégrera les systèmes de santé publique (aussi bien de premier, deuxième comme de troisième niveau) au sein d'un réseau de services dirigé vers la prestation de soins aux personnes qui dépendent exclusivement de la couverture publique. L'initiative vise également à consolider la capacité des services de prévention, de détection et de traitement liés à la COVID-19.

Le deuxième prêt, d'un montant de 200 millions de dollars US, permettra d'améliorer le réseau routier de la province de Buenos Aires. Le projet améliorera la qualité de service des infrastructures routières, renforcera la sécurité routière et soutiendra la capacité de gestion des organismes publics concernant les enjeux de sécurité routière.

Brésil : l'octroi d'un prêt de 80 millions de dollars US permettra d'améliorer la couverture en eau potable et en assainissement dans la ville de Manaus. Les ressources financeront aussi des projets d'urbanisation, de transformation numérique et des initiatives d'inclusion et de diversité des genres. Environ 35 000 personnes bénéficieront de meilleures conditions environnementales et de santé ainsi que d´une plus grande résilience climatique.

Équateur : un programme structuré comme une garantie à l'appui d'une réforme politique de 400 millions de dollars US favorisera la réactivation économique durable et inclusive du pays. Le programme contribuera à renforcer les cadres institutionnels et réglementaires afin d'épauler l'environnement des affaires, de promouvoir le commerce international et d'accroître la stabilité financière et l'accès au financement.

Haïti : un financement non remboursable de 60 millions de dollars US améliorera la sécurité alimentaire des ménages ruraux d'Haïti (y compris les agriculteurs, les pêcheurs et les commerçants de fruits de mer), en augmentant la productivité et la connexion aux marchés. Le projet s´appuie sur un cofinancement de 18,3 millions de dollars US du Programme mondial pour l'agriculture et la sécurité alimentaire.

Honduras : un crédit de contingence de 400 millions de dollars US aidera le pays à gérer les catastrophes naturelles et de santé publique. Le crédit amortira l'impact qu'une catastrophe naturelle ou un événement sanitaire grave ou catastrophique peut avoir sur les finances publiques. Cette opération a été approuvée dans le cadre de la Facilité de crédit de la BID pour les contingences liées aux catastrophes naturelles et de santé publique (CCF, pour ses sigles en anglais), un instrument innovant qui vise à promouvoir une plus grande résilience financière des pays. Le CCF contribue également au financement des opérations de la Banque liées au climat en Amérique latine et les Caraïbes.

Uruguay : la BID a approuvé deux prêts pour l'Uruguay pour un montant total de 210 millions de dollars US. La première opération concerne un crédit de 145 millions de dollars, qui soutiendra la reprise économique et fiscale post-pandémique. Les fonds contribueront à renforcer les effets contra-cycliques de la politique budgétaire avec l'introduction temporaire de mesures visant à protéger les revenus des ménages vulnérables et à augmenter la liquidité des micro, petites et moyennes entreprises.

La deuxième opération, d'un montant de 65 millions de dollars US, servira à restaurer plusieurs tronçons de route à travers l'Uruguay. Ces améliorations des infrastructures de transport joueront un rôle clé dans l'affermissement de la compétitivité des industries forestières et agro-industrielles du pays.

 

À propos de la BID

La mission de la Banque interaméricaine de développement est d'améliorer les vies. Fondée en 1959, la BID est l'une des principales sources de financement à long terme pour le développement économique, social et institutionnel en Amérique latine et dans les Caraïbes. La BID réalise également des projets de recherche de pointe, fournit des conseils stratégiques, une assistance technique et une formation à des clients des secteurs public et privé dans toute la région. Accédez à notre visite virtuelle.