News banner image

Infos

La BID apportera $3 milliards au Mexique pour soutenir les actions contre la crise économique et la grippe porcine

La Banque Interaméricaine de Développement (BID) a annoncé aujourd’hui qu’elle approuvera cette année des prêts pour un montant de $3 milliards pour le Mexique, comme soutien à ses efforts pour faire face aux effets de la crise économique mondiale et l’urgence suscitée par la grippe porcine. « Le Mexique est en train de faire face à ces défis d’une façon effective, opportune et transparente », a manifesté le président de la BID, Luis Alberto Moreno. « En soutenant ses efforts, nous allons élargir les ressources disponibles pour un ensemble de programmes en préparation et accélérer les déboursements ».

 

Le volume d’opérations pour 2009 représente presque un triplement des prêts approuvés pour le Mexique l’année dernière, qui ont atteint $1,095 millions. 

 

L’urgence de la grippe porcine pourrait approfondir la contraction de l’économie mexicaine en 2009, en s’ajoutant au ralentissement provoqué par la chute des transferts des populations travaillant à l’etranger et des exportations. Dans ce sens, la BID travaillera avec le gouvernement mexicain pour limiter l’impact de l’épidémie, étayer les efforts pour retourner à la voie de croissance et appuyer des programmes qui défendent les progrès sociaux atteint par le Mexique dans les années récentes.    

 

« Nous sommes en consultation permanente avec les autorités mexicaines et en coordination avec d’autres agences internationales et régionales pour identifier les priorités », a signalé la gérante du Département des Pays Centre-américains, Mexique, Panama et République Dominicaine de la BID, Gina Montiel. « L’objectif est de canaliser les ressources additionnelles pour mitiger les effets de l’urgence et atténuer son impact sur les activités économiques et l’emploi dans les secteurs dynamiques comme le tourisme ».  

 

Parmi les actions que la BID entreprendra, se trouvent:

  • L’appui, pour $3 milliards pour le Mexique pour plusieurs programmes qui compensent les effets sur les revenus des populations les plus pauvres de l’urgence suscitée par la grippe porcine et le ralentissement provoqué par la crise économique mondiale.

  • Le don de $1 million pour appuyer la détection de nouveaux cas d’infection, fortifier des systèmes de surveillance épidémiologiques et exécuter des campagnes informatives et opératives au Mexique.

  • Le lancement d’une initiative régional de $5 millions avec l’Organisation panaméricaine de la santé pour aider les pays de l’Amérique Centrale à renforcer les mécanismes d’alerte précoce et de diagnostique, avec l’objectif de prévenir l’expansion de la grippe porcine d’autres maladies infectieuses dans l’isthme.

Contacts avec la presse