News banner image

Infos

La BID accorde une subvention de US$ 3,5 millions pour la promotion des micro et petites entreprises en Haïti

Programme pilote visant à augmenter les efforts dans le Grand Nord

La Banque interaméricaine de développement (BID) a annoncé aujourd'hui l'approbation d'une subvention de US$ 3,5 millions pour un programme pilote visant à dynamiser l’essor des chaînes de valeurs de l’agro-industrie, le tourisme et l’industrie. Cela se fera à travers le soutient à la création et la croissance de micros, petites et moyennes entreprises.

Le programme pilote mettra en place un «accélérateur d´affaires» pour stimuler le développement des entreprises capables de saisir des opportunités générées par des investissements faits dans l´agriculture, les infrastructures de base et le tourisme, en particulier dans le Grand Nord. 

Par ailleurs, le programme permettra de tester l'utilisation des zones productives communales, où des micro producteurs auront accès à des ateliers et des formations visant à améliorer leurs compétences. L'objectif est de permettre aux personnes ayant peu de moyens mais avec un esprit d'entreprise qu´elles s´organisent sous le conseil des experts. Ceux-ci les aideront à établir des liens avec des entreprises et chaînes de valeur, dans les secteurs jugés prioritaires. 

Le programme, qui sera exécuté par le Ministère de l'Économie et des Finances en coordination avec le Ministère du Commerce et de l'Industrie, fait partie des efforts de la BID destinés à promouvoir le développement du secteur privé dans le pays caribéen. Ces efforts supposent notamment l’expansion de l'accès au crédit pour les entreprises de toutes tailles ainsi que l'amélioration du climat d’affaires dans le pays. 

En outre, la BID est l´un des principaux bailleurs pour le projet du parc industriel de Caracol, qui aide Haïti à créer des milliers emplois dans le secteur manufacturier dans le Grand Nord. 

Depuis le séisme de 2010, la BID a approuvé près de US$ 653 millions en nouvelles subventions et versé environs de US$ 467 millions au gouvernement haïtien pour la mise en place de projets dans les secteurs de l'agriculture, l'éducation, l'énergie, la dynamisation du secteur privé, les transports ou encore l'eau et de l'assainissement.