News banner image

Infos

La BID investira 27 millions de dollars pour améliorer le transport en Haïti

La subvention soutient les réformes pour renforcer les secteurs routiers et portuaires

La Banque interaméricaine de développement (BID) a approuvé une subvention de 27 millions de dollars US pour moderniser et améliorer la gestion des routes et des ports d'Haïti. Ces deux secteurs clés sont essentiels pour le développement et l'intégration économique du pays.

Il s´agît du deuxième don d'une série de trois subventions programmatiques basées sur des politiques publiques (PBGs, pour ses sigles en anglais). Celles-ci fournissent au gouvernement haïtien un appui budgétaire pour ses politiques mais aussi pour les réformes institutionnelles et légales de ses agences gouvernementales. Cette subvention comprend des mesures visant à moderniser et à renforcer la gestion du secteur routier pour en améliorer la planification, l'entretien ainsi que la sécurité routière ou encore la construction et la réhabilitation des routes. Il couvre également la modernisation de la gestion du secteur maritime y compris des réformes politiques et juridiques des normes et institutions régissant les ports du pays.

Ces subventions à décaissement rapide sont complémentaires aux grands projets d'investissement qui sont actuellement financés par la BID et d'autres bailleurs de fonds dans le secteur du transport en Haïti.

Le programme bénéficiera aussi bien au secteur public comme privé, en fournissant une meilleure infrastructure de transport routier et maritime qui permette réduire les coûts et les temps de voyage.

À propos de la BID

La mission de la Banque Interaméricaine de Développement est d'améliorer la vie des personnes. Créée en 1959, la BID est une des principales sources de financement à long terme pour le développement économique, social et institutionnel en Amérique latine et dans les Caraïbes. La Banque mène également des recherches de pointe et fournit des conseils stratégiques, l'assistance technique et la formation de clients des secteurs privé et public dans toute la région.

Contacts avec la presse