News banner image

Infos

La BID et le Fonds pour la reconstruction d´Haïti fourniront 23,7 millions de dollars pour la ligne électrique Péligre-Nouveau Delmas

Un nouveau financement pour améliorer la performance et fiabilité des infrastructures électriques haïtiennes

La Banque Interaméricaine de Développement (BID) a annoncé aujourd'hui l'approbation d'une aide de 23,7 millions de dollars US pour financer la remise en état de la ligne de haute tension entre la centrale hydroélectrique de Péligre (PHP, la plus grande centrale électrique d´énergie renouvelable d'Haïti) et les communautés de Tabarre / Nouveau Delmas, en zone métropolitaine de Port-au-Prince. Ce projet sera financé par la BID, dont 7,7 millions du Fonds pour dons de la BID et 16 millions de ressources supplémentaires provenant du Fonds de Reconstruction d'Haïti (FRH).

La 100% de l'électricité consommée en région métropolitaine de Port-au-Prince passe par la ligne de Péligre et son réseau de 69 kilovolts. Le principal problème dans la desserte électrique en Haïti est à ce jour le manque de puissance, de fiabilité, de sécurité et de basse performance de la ligne de haute tension de Péligre, laquelle dessert les villes dans la région centrale, y compris la zone de Péligre et la zone métropolitaine de Port-au-Prince. En effet, cette ligne a déjà servit 40 ans; les conducteurs, les câbles d'isolation et au sol ont atteint la fin de leur cycle de vie utile, passant à être obsolètes et inefficaces. La réhabilitation de la ligne de Péligre est donc un élément clé de la stratégie énergétique nationale d'Haïti. Cette dernière cherche à éviter d'importantes coupures de courant, à minimiser les pertes d'énergie ainsi qu´à maximiser l'utilisation, la fiabilité et la sécurité de l'énergie qui sera produite lorsque la réhabilitation du PHP soit achevée en 2017.

L'objectif général de ce programme est en somme d'améliorer la performance de la ligne de Péligre et de fournir une desserte électrique fiable et sûre. Ses objectifs spécifiques sont: (i) la réhabilitation de la capacité de la ligne de 115 kilovolts sur les 55 kilomètres allant de la centrale hydroélectrique de Péligre à Tabarre / Nouveau Delmas; (ii) réduire les pertes de transmission et les pannes de courant; et (iii) minimiser les impacts sociaux et environnementaux. Environ 3 millions d'Haïtiens vivant dans la région métropolitaine de Port-au-Prince devraient bénéficier de cette amélioration de la desserte électrique.

La BID - en coordination avec d'autres bailleurs de fonds tels qu´USAID ou la Banque mondiale - aide Haïti à réaliser une réforme globale de son secteur énergétique. Cela suppose l´expansion et la modernisation des infrastructures de production, transmission et distribution électrique mais aussi le renforcement de la gestion financière, technique et commerciale d´Électricité d´Haïti, l´entreprise publique du secteur.