News banner image

Infos

Une nouvelle Entreprise Industrielle en Haïti lancera la Production de Vêtement Haut de Gamme avec l’appui de la BID

L'entreprise assurera la formation de la main-d'œuvre locale et les plans pour allouer 50 pour cent de ses distributions de bénéfices à des programmes salariaux/d’employés et communautaires 

La nouvelle entreprise industrielle Révolution II LP (IRII) recevra un prêt pouvant aller jusqu'à US$1 million de la Banque Interaméricaine de développement (BID), ce qui lui permettra de rénover et d'équiper une usine de confection à Port-au-Prince et de former les travailleurs vivant à la base de la pyramide économique en Haïti. Le projet IRII, qui introduira la fabrication haut de gamme en Haïti, est parrainé par un groupe d'investissement dirigé par Joelle Berdugo Adler, fondatrice de la Fondation ONEXONE basée à Montréal et qui a ses opérations au Canada, aux États-Unis et en Haïti; Richard Coles, un cadre/exécutif/ du textile haïtien, et Robert Broggi, un cadre/exécutif de l’industrie financière basé à Boston.

Le secteur du textile et de l'habillement est le secteur manufacturier le plus important d'Haïti, représentant 80 pour cent des exportations et environ 10 pour cent du PIB en 2010, avant le séisme. Même avec la proximité d'Haïti par rapport aux États-Unis et l'accès préférentiel aux marchés des États-Unis, l'industrie du vêtement dans le pays continue à se concentrer sur la production de grandsvolumes de vêtements à faible marge pour le marché de masse, où les producteurs se déplacent continuellement de pays en pays à la recherche du site de production le moins coûteux. Grâce au financement de la BID, IRII présentera un modèle innovateur pour la fabrication de vêtements dans le pays qui s’écarte radicalement du paradigme dominant de production à faible coût des vêtements de base.

"La BID appuie IRII parce que nous croyons que le projet peut changer le paradigme pour la fabrication de vêtements en Haïti en démontrant la faisabilité des produits de qualité supérieure qui rapportent de plus grands bénéfices aux ouvriers, à la communauté locale et au pays", a déclaré Rahul Desai, le chef d'équipe du projet d’initiative des Opportunités pour la Majorité à la BID.

Ayant identifié la nécessité de dessinateurs et de détaillants de mode et de «mode rapide» en Amérique du Nord pour les sources proches de fourniture qui peuvent répondre rapidement aux besoins changeants du marché avec de plus petits cycles de production, IRII va embaucher des travailleurs locaux (principalement des femmes) qui seront formés pour produire des vêtements haut de gamme utilisant les technologies de fabrication les plus récentes et en respectant les standards supérieurs sociaux et environnementaux. Le projet permettra non seulement de générer des emplois directs pour des haïtiens à faible revenu, mais il offrira également une formation pour améliorer le niveau de compétence des travailleurs et des gestionnaires haïtiens dans industrie de l'habillement et il allouera 50 pour cent des distributions de bénéfices aux programmes pour les salariés/employés, leurs familles et la communauté locale. 

À propos de Opportunités pour la Majorité

Les Opportunités pour la Majorité (OMJ) de la BID promeuvent et financent des modèles d'affairesdurables basés sur le marché et qui engagent les entreprises, les gouvernements et les communautés locales dans le développement et la fourniture de produits et services de qualité pour les personnes qui sont à la base de la pyramide en Amérique latine et dans les Caraïbes.