News banner image

Infos

La BID ratifie par vote l'augmentation de capital

Les pays membres de la Banque interaméricaine de développement (BID) ont approuvé une résolution autorisant l´augmentation de 70 milliards de dollars du Capital ordinaire de la Banque

Le vote de l´Assemblée des gouverneurs de la BID, finalisé le 31 janvier, s´est déroulé par voie électronique sur plusieurs mois afin de laisser aux pays membres le temps d'obtenir l'approbation législative. L´Assemblée des gouverneurs, composée de hauts responsables économiques des 48 pays membres, est l´organe de décision de la BID le plus important.

Le lien de la résolution a été publié aujourd'hui sur le site de la BID.

«L'Amérique latine et les Caraïbes ont fait de grands progrès ces dernières années, mais il y a encore de grands défis pour atteindre le niveau de vie attendu par les citoyens», a déclaré président de la BID Luis Alberto Moreno. «Grâce à l´augmentation de capital nous disposerons d´une meilleure capacitéd´appui aux efforts de notre région pour développer des gouvernements plus réactifs, des économies plus inclusives ainsi que des villes plus vivables et durables."

L'Augmentation générale de Capital (GCI, par ses sigles en anglais) entrera en vigueur lorsque les pays en registreront les instruments de souscription s´élevant à trois-quarts des actions ordinaires du Capital ordinaire créés en vertu de la GCI. Une fois que les instruments seront mis en œuvre, la GCI augmentera les capitaux de la BID à US $ 171 milliards, faisant par là même de la Banque le plus grand prêteur régional pour le développement.

La partie déboursée sur le capital augmenté s'élèvera à US $ 1,7 milliard et les paiements seront à effectuer sur une période de cinq ans. Le solde permettra d´augmenter le capital exigible qui peut être utilisé si nécessaire pour que la BID puisse faire face à ses obligations financières. Cependant la BID n'a jamais sollicité des paiements du capital exigible à ses pays membres, gardant tout au long de ses 54 ans d'histoire les meilleures notations de crédit possibles.

Avec ces ressources supplémentaires la BID sera en mesure d'approuver des financements annuels de US $ 12 milliards entre 2012 et 2021. De 2002 à 2011 la Banque a approuvé des financements annuels moyens d’US $ 8 milliards (sans compter les prêts d'urgence). La BID a également fournit autour d´US $ 700 millions annuels en subventions.

En vertu des accords pour le GCI, la BID s'efforcera d´augmenter le financement destiné aux nations les plus petites ou vulnérables parmi les 26 membres emprunteurs d´Amérique latine et des Caraïbes. Les fonds seront dédiés à des priorités telles que la réduction de la pauvreté, les infrastructures, l'intégration, les énergies durables et le changement climatique entre autres. L'augmentation de capital permettra également de disposer davantage de ressources pour des prêts au secteur privé. L' agenda des réformes de ces dernières années ont fait de la BID une entité encore plus fiable et centrée sur les résultats.

La dernière augmentation de capital de la BID avait été mise en place sur six ans et avait finalisé en 1999.