News banner image

Infos

La BID approuve une subvention de US$ 20 millions pour la centrale hydroélectrique de Péligre en Haïti

Des ressources pour restaurer la principale centrale d´énergie renouvelable du pays antillais

La Banque interaméricaine de développement (BID) a annoncé aujourd´hui qu´elle fera don de 20 millions de dollars US pour assurer le financement nécessaire à la réhabilitation de la centrale hydroélectrique de Péligre, la principale centrale d´énergie renouvelable d´Haïti.

Le projet permettra au pays de récupérer et préserver la capacité d´origine de la centrale (54 mégawatts) au même temps qu´elle préserve ses fonctions de contrôle d´inondations et d´irrigation de la Vallée d´Artibonite (la principale région agricole d´Haïti).

A l´heure actuelle, la capacité de Péligre n´atteint même pas la moitié de son potentiel. Ceci oblige le pays à s´appuyer davantage sur la production des centrales thermiques, lesquelles consomment de combustibles importés et chers.

La nouvelle subvention complétera d´autres financements pour le projet dont un don de US$ 12,5 millions de la BID, une aide de US$ 13,7 millions de l´agence allemande de développement KfW ainsi qu´un financement concessionnel de US$ 15 millions de l´OFID (fonds international pour le développement de l´OPEP).

Ces financements couvriront les coûts de réhabilitation des trois turbines de Péligre, des équipements électromécaniques, des systèmes de communication et contrôle, du matériel d´isolation des alternateurs, une sous-station externe ainsi que des systèmes d´alarme. Les travaux devraient commencer en 2012.

La BID, aux côtés d´autres donateurs comme l´USAID et la Banque Mondiale, soutient une réforme du secteur énergétique d´Haïti. Cet effort suppose la récupération, l´expansion et la modernisation des infrastructures de production, de transport et de distribution. Cela s´accompagne également du renforcement de la gestion technique, financière et administrative d´Électricité d´Haïti.

La BID est le principal bailleur de fonds multilatéral d´Haïti. Au cours des deux dernières années elle a approuvé un total de US$ 442 millions en subventions et déboursé plus de US$ 330 millions pour aider à la récupération d´Haïti à long terme. Les projets appuyés concernent divers secteurs tels que l´éducation, l´eau et l´assainissement, l´agriculture, les transports, l´énergie ou encore la dynamisation du secteur privé.