News banner image

Infos

L´Argentine dynamisera son secteur agricole avec l´aide de la BID

L´Argentine (un des quatre plus grands exportateurs d´aliments au monde) poursuivra ses efforts pour assurer la croissance soutenue de son secteur agricole. Grâce à un prêt de 170 millions d´USD de la Banque interaméricaine de développement, le pays renforcera son système d´innovation pour le développement de nouvelles technologies, aidera les petits et moyens producteurs et introduira des améliorations au niveau de la gestion environnementale. Le gouvernement argentin complètera cette opération avec 43 millions d´USD de fonds en contrepartie locale.

Le financement permettra à l´Institut national de technologie agricole (INTA) de renforcer le système d´innovation du secteur ainsi que d´augmenter sa capacité de création et de transfert de technologie. De même, le programme vise l´obtention de produits et procédés de pointe à travers une plus grande divulgation des avances et un suivi de la petite agriculture familiale.

Il est attendu que le projet puisse contribuer au maintient de la forte croissance du secteur et qu´au moins 40% des producteurs agricoles argentins adoptent une technologie appuyée par l´INTA.  Tout cela dans le but d´intensifier l´utilisation des ressources naturelles de manière soutenable.

Par ailleurs 88 millions d´USD serviront à impulser la capacité de recherche et de développement de l´INTA. Cela suppose tant l´augmentation comme l´amélioration de sa production technique et scientifique. Parallèlement, 17 millions d´USD seront destinés à appuyer les échanges de connaissances à travers l´intégration et la coopération entre entités publiques et privées (nationales ou internationales).

Le programme dédiera 43 millions d´USD à la diffusion de technologies en améliorant les processus de transfert et de divulgation. Une attention toute spéciale sera portée à l´agriculture familiale afin d´y faire adopter les technologies adéquates (en fonction de la zone et de la production). D´autre part, seront aussi crées des conseils de divulgation et des groupes de recherche avec la participation locale (ce qui inclut les communautés indigènes).

Enfin, le projet prévoit aussi la construction d´un bâtiment central pour l´INTA. Cela permettra d´y concentrer les fonctions directives, ce qui génèrera d´importantes économies (en locations et en consommation électrique avec une réduction de près de 30%). De plus, les 29 systèmes de gestion actuellement en vigueur seront regroupés en seulement 5, favorisant par là même l´accès à l´information et entraînant des économies annuelles estimées à 0,8 millions (en communications et déplacements).

Le prêt, à taux variable basé sur le LIBOR, est à 25 ans avec une période de grâce de 5 ans.