News banner image

Infos

Le Brésil va dynamiser le tourisme pour se préparer à la Coupe du monde de la FIFA et les Jeux Olympiques avec l´aide de la BID
  • Rio de Janeiro va mettre à jour ses services touristiques dans les zones côtières et insulaires grâce à un prêt de 112 millions de la BID
  • Pernambuco va investir dans la Costa dos Arrecifes et générer de l´activité touristique dans les zones de l´intérieur grâce à un prêt de la BID de 75 millions

Le Brésil, qui recevra la prochaine Coupe du monde et les Jeux olympiques d´été 2016, dynamisera son industrie touristique dans les Etats de Rio de Janeiro et de Pernambuco grâce à des prêts approuvés par la Banque interaméricaine de développement. La somme des deux opérations s´élève à 187 millions.

Un crédit de 112 millions pour Rio de Janeiro et un prêt de 75 millions pour Pernambuco appuieront le Programme National de développement touristique (Prodetur) qui cherche à créer de l´emploi, des revenus et des échanges avec l´étranger à travers une diversification des services proposés aux visiteurs.

Le tourisme est considéré comme crucial dans ces deux Etats, lesquels sont connus pour leurs destinations hôtelières de plage. Le tourisme génère 38% du PIB interne de Rio de Janeiro et à peu près 7% de celui de Pernambuco. La Coupe du monde de 2014 et les Jeux olympiques, deux ans plus tard, attireront des centaines de milliers de visiteurs additionnels.

Mais ces évènements poseront des défis structurels significatifs pour Rio de Janeiro alors que Pernambuco aura besoin de diversifier un secteur qui est fortement concentré en termes de demande et de destinations. En effet, à Pernambuco 92% des arrivées de touristes et des activités économiques ont lieu au long de la côte (surtout en raison des populaires destinations du sud).

Rio de Janeiro

Le prêt de la BID pour Rio de Janeiro aidera à s´assurer que l´opportunité que suppose les deux évènements soit pleinement exploitée en termes d´extension des activités. Cela se fera à travers un développement stratégique du tourisme dans cet Etat.

Le prêt promouvra la convergence entre les investissements dans le secteur privé et le tourisme culturel. Des thèmes à forte complémentarité seront crées et feront possible la concentration des investissements dans de nouvelles offres touristiques. La région métropolitaine de Rio de Janeiro a par exemple donné la priorité à deux icones brésiliennes internationalement connues : la musique Bossa Nova et le travail de l´architecte Oscar Niemeyer. Ces deux axes guideront la stratégie de la ville pour le renouvellement et le fournissement en mobilier urbain des espaces les plus importants. Par ailleurs cela générera des opportunités de financements pour attirer plus de tourisme culturel.

Le prêt financera également des travaux publics pour améliorer l´accès à Visconde de Mauá, pour la création de centres de services touristiques à Búzios, Mangaratiba et Angra dos Reis. Parallèlement des systèmes d´assainissement et de drainage seront améliorés ou crées dans le centre historique de Paraty et à Vila de Abraão-Ilha Grande - Angra dos Reis

Les financements permettront en plus: de mettre à jour et diversifier les services dans les zones touristiques de la côte, de créer de nouvelles activités dans les zones de l´intérieur montagneux, de mettre en place des circuits thématique et des musées, d´établir des centres culturels de visite et d´exposition, de restaurer les lieux d´intérêt historique et de renouveler le Plan directeur touristique de l´Etat.

Le prêt financera une campagne de marketing et la mise en place d´une stratégie de communication pour rappeler à tous les visiteurs et touristes (non pas seulement les fans de sports) qu´ils seront les bienvenus pendant les événements. Le plan cherche à combattre par là l´idée reçue qu´une augmentation des prix dans les lieux de destination aura lieu pendant ces périodes. Le tout contribuera à la régularisation des activités informelles, à la formation de personnel et à la mise au point d´un système légal pour un nouveau modèle de gestion du tourisme.

En outre, le prêt destinera 12,6 millions pour financer : des études d´impact environnemental, la supervision de travaux ciblés socio-environnementaux, des plans pour la conservation et la gestion des milieux naturels et culturels vulnérables, des études sur la capacité d´accueil des attractions touristiques les plus fragiles et la reforestation de zones dégradées.

Pernambuco

Le prêt pour le Pernambuco soutiendra des investissements visant à faire augmenter la dépense moyenne  par visiteur à Costa dos Arrecifes (populaire destination côtière) et à générer des activités touristiques dans les destinations d´intérieur (telles que Agreste ou Vale São Francisco). De même, le programme financera la restauration et le développement des centres d´attraction touristique (historiques et culturels) ou encore la mise en place de programmes de formation professionnelle.

A Costa dos Arrecifes les fonds contribueront : à la construction d´un centre culturel Afro-brésilien, à la restauration du fort colonial, au développement des deux bazars historiques et au développement de l´enclave historique et culturelle de Recife/Olinda.

Le prêt financera un plan pour des centres touristiques choisis et le développement de mécanismes promotionnels sur internet. Le programme aidera par ailleurs à Pernambuco à se doter des capacités pour planifier et gérer le développement touristique ou encore pour générer des mécanismes de coordination inter-agences aux niveaux étatique et municipal.

Le prêt aidera aussi : à améliore l´accès aux principales destinations, à faire la promotion des circuits touristiques, à améliorer les services publics dans certaines localités.

Le crédit de la BID financera également un plan d´utilisation des sols, des systèmes de gestion pour les unités de conservation qui seront utilisées pour la restauration des zones touristiques dégradées. Des efforts seront garantis dans des zones-cible pour renforcer les capacités locales en gestion environnementale, ce qui inclut : des travaux d´estimation d´impact sur les milieux naturels, des plans stratégiques de gestion, des audits socio-environnementaux et un suivi environnemental des principaux centres d´attraction touristique.

Le prêt pour Rio de Janeiro, à taux d´intérêt variable basé sur le LIBOR, est à 25 ans avec une période de grâce de 4 ans. L´Etat fournira 75 millions additionnels en contrepartie locale. Le crédit pour Pernambuco, à taux d´intérêt basé sur le LIBOR, est aussi à 25 ans avec une période de grâce de 5 ans et 50 millions de fonds locaux en contrepartie.