News banner image

Infos

Le Salvador améliorera les conditions de logement avec l´assistance de la BID

Grâce à un prêt de 70 millions d´USD approuvé par la Banque interaméricaine de développement (BID), le Salvador améliorera les conditions de logement des familles à bas et moyen revenu. Cela permettra également de pousser le secteur à répondre de manière efficiente et équitable la demande.

Le programme financera des subventions individuelles qui aideront les familles à acquérir de nouvelles maisons ou en améliorer les conditions. Parallèlement des subventions collectives seront accordées pour rénover les quartiers urbains informels et pour aider à l´établissement d´un système de régulation d´accès à la propriété de terrains à bas prix (offrant par là même une sécurité légale aux résidents des communautés urbaines informelles).

Le prêt inclut aussi des actions visant à renforcer les institutions publiques qui gèrent le secteur immobilier dans le pays et un sous-programme pour aider la Mairie de San Salvador à répondre à la demande des groupes sociaux nécessitant d´habitations à bas coût. Le programme aidera par ailleurs à minimiser financièrement les risques immobiliers des familles à bas revenus. 

Le programme améliorera les conditions et la qualité de vie de quelques 32000 ménages dont les revenus sont en dessous de 4 fois le salaire minimum (équivalent à 830 USD par mois). Cela aidera à revaloriser de 35% la valeur foncière des quartiers visés. D´un autre côté le projet fournira de l´eau courante potable et des services d´égouts à plus de 7400 familles qui vivent dans de quartiers urbains informels, améliorera les routes primaires et secondaires et financera le registre de propriété de 40000 terrains.

Les subventions sociales collaboreront à ce que les familles à bas revenus accèdent à de nouvelles propriétés dans le marché immobilier formel. Trois types de subventions seront délivrés :

  • des subventions pour les familles dont les revenus sont jusqu´à 2 fois le salaire rural minimum (moins de 300 USD) qui seront complétées par des contributions supplémentaires et /ou de l´épargne (mais pas de prêts immobiliers).  
  • des subventions d´urgence pour les familles vivant dans des zones à haut risque et qui gagnent moins de quatre fois le salaire minimum (moins de 830 USD).
  • des subventions pour les familles avec des revenus entre deux et quatre fois le salaire minimum dans le secteur commercial (entre 415 et 830 USD), complétées par de l´épargne et des prêts d´institutions financières.

Les subventions collectives seront financées pour des investissements en infrastructures de base, pour le développement des espaces publics, pour l´achat de mobilier urbain, pour des travaux de sécurité et l´émission de titres de propriété.

Le projet vise parallèlement à établir le système légal gouvernant le marché du développement immobilier, ce qui inclut : la régulation, la supervision, l´enregistrement et l´expédition de titres des terrains existants et l´information, l´éducation et la transparence des entreprises travaillant dans ce marché. Seront en plus renforcés : les activités du Bureau du Vice-ministre pour l´habitat et le développement urbain, le Fonds social pour le logement et le marché secondaire pour les hypothèques.

Le sous-programme de la Mairie de San Salvador essaiera quand à lui d´apporter des solutions pour répondre à la demande des groupes sociaux à bas revenus en matière de logement. Il se focalisera sur les subventions destinées à améliorer certains quartiers, faisant ainsi progresser la qualité de vie de quelques 1400 ménages. Par ailleurs des aides seront apportées aux communautés les plus vulnérables aux désastres naturels. Cela suppose des travaux de prévention à moyenne échelle et le renforcement des infrastructures. 

Un autre prêt de la BID de 70 millions d´USD avait déjà été accordé pour financer la première phase d´un programme d´habitat à travers des mécanismes similaires à la seconde phase, ce qui incluait des subventions pour la reconstruction de maisons endommagées par les désastres naturels.

Le Ministère des travaux publics, du transport, de l´habitat et du développement urbain sera la principale entité responsable de l´exécution du programme via le Bureau du Vice-ministre pour l´habitat. Le Fonds social pour le logement, le Banco Multisectorial de Inversiones et la Mairie de San Salvador agiront en tant qu´agences co-exécutrices.

Le prêt de la BID, à taux d´intérêt variable basé sur le LIBOR, est à 25 ans avec une période de grâce de 4 ans et demi.