News banner image

Infos

Jamaïque et la BID signent un prêt de 200 millions de dollars US pour renforcer la politique fiscale

M. Audley Shaw, Ministre des finances et du service public de la Jamaïque et Luis Alberto Moreno, Président de la Banque interaméricaine de développement, ont signé aujourd´hui un prêt de 200 millions de dollars destiné à un programme de consolidation fiscale.

Le gouvernement de Jamaïque renforcera la politique fiscale du pays avec le soutient de la Banque interaméricaine de développement. Cette opération fait passer à plus de 400 millions de dollars le total des prêts approuvés pour cette année. Cette somme reste dans la lignée des prévisions faîtes pour 2010 qui s´élèvent à environ 600 millions. La BID a déjà approuvé cette année plus de 200 millions de dollars US pour la Jamaïque afin de soutenir des programmes, entre autres, de réformes éducatives, protection de capital humain et renfort de la compétitivité.

Le déboursement de ce prêt pour politique fiscale, le premier d´une série de trois opérations, est basé sur les mesures fiscales prises par le gouvernement depuis la fin 2009 et pendant le premier semestre 2010 dans le but de restructurer la dette publique, augmenter les revenus et le contrôle des dépenses. Ce plan cherche à atteindre les objectifs fixés dans l´agenda des réformes, également appuyés par un accord de coopération avec le Fonds monétaire international.

La seconde et troisième opération viseront l´appui des efforts gouvernementaux pour entreprendre de plus poussées réformes structurelles de politique fiscale, l´objectif étant la réduction du poids de la dette du pays et des besoins en financement au moyen terme.

Dans un contexte de détérioration de l´économie globale, d´une récession et d´une faible croissance, la Jamaïque s´est compromise à implanter des changements forts au niveau des institutions et des politiques publiques pour réduire les déficits fiscaux et de comptes courants, lesquels rendent le pays sensiblement vulnérable aux chocs économiques.

Le programme de consolidation fiscal appuiera l´effort du gouvernement jamaïcain pour atteindre la stabilité et la croissance constante. Ceci se fera dans un contexte de solides politiques macroéconomiques et une balance fiscale consolidée grâce à une attention toute particulière accordée à l´augmentation des revenus fiscaux, à l´assainissement des dépenses et à la réforme du secteur public. Le programme inclus une stratégie globale de gestion de la dette qui contrôlera l´excès de dette, un système renforcé de responsabilisation fiscale et une augmentation de l´efficience des douanes.

Le Ministre des finances et du service public sera le responsable d´exécuter le programme. Le prêt de la BID prévu à 20 ans avec un délai de grâce de 5 ans, est à taux d´intérêt variable fondé sur le LIBOR. Il sera déboursé en un seul et unique transfert.