News banner image

Infos

La BID appuie le développement de l’industrie touristique du Chili
La Banque interaméricaine de développement a annoncé l’approbation d’un prêt de $31,57 millions pour l’amélioration de la compétitivité de l’industrie touristique chilienne, qui occupe une place prépondérante dans l'économie du pays, du fait qu'elle génère des recettes externes et stimule le développement économique.

En contribuant à l’attrait de groupes d’intérêt spécial et à la promotion de nouvelles destinations touristiques au Chili, cette aide financière permettra de réduire la saisonnalité du secteur et de renforcer l'intégration régionale. En outre, elle améliorera la gestion du tourisme par l’État et accroîtra le niveau de compétitivité entre les entrepreneurs locaux de ce secteur.

Le programme soutiendra le développement du tourisme dans trois régions du pays : le Norte Grande, le Sud, la Patagonie et la Terre de feu. Dans le Norte Grande, il aura pour objectifs de développer des attractions liées à la culture des hautes terres, à l’industrie historique du salpêtre et à la ville fantôme de Humberstone.

Dans le Sud, le programme soutiendra les investissements dans le tourisme léger et le tourisme extrême d’aventure, tandis qu’en Patagonie et en Terre de feu, il promouvra le tourisme d’exploration et le tourisme nautique.

Ce programme financera, entre autres, l’amélioration des routes, l’aménagement de sentiers de découverte de la nature et de sentiers panoramiques, la construction de centres d’accueil, l’établissement d’un réseau d’abris et de terrains de camping, l’aménagement de petits ports de plaisance, la construction d’infrastructures et la fourniture d’équipements de trekking, d’équitation et de cyclisme et l’amélioration de l’accès et des installations des zones protégées.

Sur le plan institutionnel, le programme appuiera la modernisation du système national d’information touristique et la mise en œuvre des mécanismes de coordination interinstitutionnels et des instruments locaux de planification.

Dans le secteur privé, il appuiera la création de réseaux d’entreprises, le partage du savoir et du savoir-faire, la référenciation, la création de mécanismes efficaces d’appui au système et la mise au point d’outils de promotion et de marketing.

Ces activités devraient renforcer l’industrie touristique du Chili, prolonger la durée moyenne des séjours touristiques de 0,56 à 3,66 jours et accroître les dépenses journalières des touristes de $53 à $190 d’ici 2021.

Ce prêt est accordé pour quinze ans, avec une période de grâce de cinq ans et demi. Son taux d’intérêt est basé sur le Libor. Le gouvernement chilien fournira $19 millions comme fonds de contrepartie.