News banner image

Infos

Le principal distributeur d’aliments de base du Nicaragua assurera l’approvisionnement en produits avec le concours de la BID

La Banque interaméricaine de développement a approuvé un prêt d’un montant de $15,6 millions en vue d’aider la société Corporación Agrícola S.A. (Agricorp), principal distributeur de riz, de blé, de haricots et d’autres aliments de base au Nicaragua, à assurer la stabilité des approvisionnements alimentaires.

Les fonds permettront à l’entreprise de refinancer sa dette, ce qui lui assurera une assise financière plus solide ; de construire une installation de traitement et de stockage du haricot ; de financer les petits producteurs de haricots afin qu’ils puissent acheter des intrants et augmenter leur
production ; et de leur fournir les moyens nécessaires pour qu’ils puissent augmenter leur rendement et améliorer leur situation économique, sociale et leur environnement.

Bien que le riz et le haricot sont les principaux produits agricoles du Nicaragua, les agriculteurs ont une très faible productivité et n’ont pas accès au crédit et à des mécanismes d’association pour accroître leur rendement et leur accès aux marchés.

Le prêt permettra à Agricorp de tourner cette situation à son avantage, et grâce au report de l’échéance de sa dette à cinq ans, la société dégagera des fonds qui seront affectés à la mise en œuvre d’un modèle économique qui prendra en compte les petits producteurs de haricot.

Avec une contribution de $3,6 millions de l’Initiative Opportunités pour la majorité, Agricorp lancera le programme, qui comprend la construction d’une installation de traitement et un magasin de stockage de haricots à Matagalpa et l’octroi de fonds de roulement aux petits producteurs pour financer l’achat de semences certifiées, d’engrais et d’autres intrants permettant d’améliorer la qualité de leur production et leur productivité.

Leur intégration à la chaîne de valeur d’Agricorp donnera plus de transparence et de stabilité au marché du haricot, offrira plus de débouchés aux petits producteurs—dont beaucoup participent au programme de développement agricole dénommé FrijolNica—qui pourront augmenter le volume de leurs ventes, ce qui leur permettra de conclure des contrats d’achat sûrs et d’accroître leur capacité de stockage.

En outre, le programme comporte un volet d’autonomisation qui aidera à diversifier les revenus des ménages les plus pauvres, à promouvoir des pratiques agricoles propres à améliorer la santé et la nutrition des segments de population à faibles revenus ; et à développer d’autres activités qui favorisent le bien-être des communautés locales.

Opportunités pour la majorité est une initiative de la BID qui promeut des modèles économiques viables, axés sur le marché qui facilitent la participation du secteur privé, des collectivités locales et des communautés.

Sur le montant total des prêts, $5 millions devraient être financés par des banques commerciales ou d’autres institutions financières. Le financement a une durée de cinq ans, assortie de périodes de grâce et de taux d’intérêt variables selon la tranche du prêt concernée.

Contacts avec la presse