News banner image

Infos

La République dominicaine reçoit un prêt de $500 millions de la BID

La République dominicaine recevra un prêt de $500 millions de la Banque interaméricaine de développement (BID) à l’appui de dépenses publiques consacrées à des programmes sociaux essentiels, face au ralentissement économique provoqué par la crise financière mondiale.

Ce prêt, approuvé aujourd’hui par le Conseil d’administration de la BID, servira également à financer le plan du pays visant à rationaliser les subventions au secteur de l’énergie et à améliorer la gestion financière des sociétés d’électricité, ce qui devrait aider à réduire le déficit budgétaire.

L’appui de la Banque permettra à la République dominicaine d’établir sa viabilité budgétaire et d’honorer l’engagement du gouvernement de protéger les conditions de vie des groupes défavorisés des effets de la réduction de la demande de services touristiques et d’exportations, de l’investissement étranger et des envois de fonds des travailleurs émigrés provoquée par la crise économique mondiale.

Le pays utilisera le financement de la BID pour accroître ses dépenses consacrées à des subventions ciblées, à l’éducation, aux soins de santé et au Programme de solidarité, qui est un plan de transferts monétaires conditionnels pour les pauvres.

Par ailleurs, le gouvernement envisage d’utiliser le prêt pour mieux cibler le paiement des subventions au gaz de pétrole liquéfié et alléger les subventions à l’électricité. Ces deux dernières mesures permettront au gouvernement de cibler les subventions énergétiques sur les catégories les plus pauvres, tout en réduisant leur coût pour le pays.

Le prêt de la BID aura une échéance de cinq ans, et sera décaissé en 18 mois. Il est assorti d’un différé d’amortissement de trois ans et d’un taux d’intérêt basé sur le Taux interbancaire offert à Londres (LIBOR).