News banner image

Infos

La BID approuve un prêt de $750 millions pour soutenir le secteur agricole au Mexique

La Banque interaméricaine de développement a approuvé une ligne de crédit conditionnel pour le développement des zones rurales du Mexique. La première opération consiste en un prêt de $750 millions destiné à financer un programme d’amélioration des transferts des revenus des agriculteurs (Programa de Apoyos Directos al Campo, PROCAMPO).

Cette ligne de crédit d’une valeur totale de $2,5 milliards comprend deux autres prêts qui seront approuvés au cours des prochaines années.

Le PROCAMPO a été créé en 1994 pour compenser l’impact de l’élimination des subventions aux prix sur les revenus des producteurs de matières premières, du fait de la libéralisation du commerce à laquelle le Mexique est partie prenante en tant que membre de l’Accord de libre-échange Nord-Américain (ALENA).

En 2009, le Gouvernement mexicain a prolongé la durée du programme en raison de sa portée, de son efficacité, de son caractère équitable et de sa capacité à transférer les revenus des bénéficiaires de façon harmonieuse.

Le Gouvernement mexicain a également décidé d’améliorer le PROCAMPO, notamment en augmentant la rémunération par hectare pour les agriculteurs possédant moins de 5 hectares et en fixant un plafond de 100 000 pesos mexicains (environ $7500) par bénéficiaire dans chaque cycle de production (il y a deux cycles de production par an : le printemps et l’été, puis l’automne et l’hiver).

La principale composante du premier prêt concerne le financement des transferts des revenus des agriculteurs ne possédant pas plus de 10 hectares de terres. Les bénéficiaires devraient utiliser une bonne partie de ces ressources pour accroître et stabiliser leurs revenus.

La deuxième composante du prêt vise à perfectionner le fonctionnement du PROCAMPO en améliorant la focalisation et le référencement géographique, et en actualisant la liste des bénéficiaires. Elle devrait à terme augmenter à 85 % le nombre d'agriculteurs qui reçoivent leurs paiements par versement direct ou par carte de débit. Ces actions auront pour avantages de doter le programme d'une plus grande transparence, de renforcer les liens entre les bénéficiaires et le système financier, de diminuer les dépenses de fonctionnement et de réduire la durée des transactions.

Étant donné que la BID accorde de plus en plus d’importance à l’évaluation de l’impact de ses opérations, elle a mis en place un système de collecte, de traitement et d’analyse des données qui lui permettra d'évaluer les effets du PROCAMPO sur les revenus des ménages et des producteurs en fonction de leur situation géographique, de la taille des terres qu’ils possèdent et d’autres variables.

D’autres opérations prévues pour être financées sur la ligne de crédit de $2,5 milliards incluent les transferts directs des revenus au cours des prochaines années et un réaménagement plus approfondi du PROCAMPO, après l’évaluation de cette première opération.

Ce prêt est accordé pour une période de 25 ans avec un délai de grâce de 5 ans et assorti d’un taux d’intérêt LIBOR.

Contacts avec la presse