News banner image

Infos

La BID accorde un prêt de $27,8 millions à la municipalité de Pasto en Colombie pour accroître l’accès à l’eau et aux services d’assainissement

La municipalité de Pasto en Colombie dotera ses habitants aussi bien des zones rurales que des zones urbaines, de services d’eau et d’assainissement de qualité supérieure, efficaces et durables, grâce à un prêt de $27,8 millions qui a été approuvé aujourd’hui par la Banque interaméricaine de développement.

Le programme prévoit d’étendre la fourniture des services à 30 000 usagers, dont 21 000 résidents de la ville de Pasto, qui abrite près de 80 % des 395 000 habitants de la municipalité. Les 9000 autres bénéficiaires seront des habitants des périphéries rurales de la ville.

L’un des objectifs clés du programme est de renforcer les capacités commerciales d’EMPOPASTO (le prestataire de services d’approvisionnement en eau et d’assainissement de la municipalité) et des coopératives qui gèrent ces services dans les zones rurales. EMPOPASTO utilisera ces ressources pour améliorer les indicateurs de la région en matière de consommation d'énergie, de pertes en eau et de services à la clientèle. Les coopératives rurales bénéficieront d’investissements et de séances de formation grâce auxquels elles pourront améliorer la qualité et la viabilité financière des prestations à long terme.

Par ailleurs, les fonds octroyés par la BID financeront la mise en place de nouveaux réseaux de collecte des eaux usées pour éviter que celles-ci soient déversées dans les cours d’eau et les lacs de la ville de Pasto. Cette mesure contribuera au nettoyage du fleuve Pasto, ce qui réduira les risques pour la santé et améliorera les conditions écologiques des zones densément peuplées. En même temps, les risques d’inondation diminueront dans plusieurs parties de la ville.

Ce programme est conforme aux objectifs fixés dans le cadre de l’Initiative d’approvisionnement en eau et d’assainissement de la BID, qui vise à financer des projets dans 100 villes de taille moyenne et 3000 zones rurales d’ici 2011. Outre le financement d’infrastructures physiques, cette initiative prévoit l'amélioration des capacités de gestion, de la transparence et de la viabilité des prestataires de services.

Le prêt de la BID est accordé pour une période de 25 ans avec un délai de grâce de 6 ans et assorti d’un taux d’intérêt LIBOR. Le Gouvernement  colombien apportera $16,2 millions de fonds de contrepartie au budget du programme qui s’élève à $44 millions.