News banner image

Infos

Le Président de la BID réitère son engagement vis-à-vis du Suriname

PARAMARIBO, Suriname – Le Président de la Banque interaméricaine de développement (BID), Luis Alberto Moreno, se rend au Suriname aujourd’hui. Lors de cette première visite officielle, il rencontrera des hauts fonctionnaires et visitera des projets financés par la BID.

« En tant que principale source de financement multilatéral aux Caraïbes, la BID est fermement engagée à renforcer son partenariat avec le Suriname », a déclaré le Président Moreno. « Nous devons étendre notre appui afin d'améliorer la compétitivité par le développement du secteur privé, pour une croissance économique accrue. »

« L’action de la Banque au Suriname a commencé à montrer les résultats de cette approche plus importante et plus enracinée. Notre vision va au-delà du développement des zones côtières afin d’encourager la création de centres intégrés dans les zones rurales, tel le Centre industriel et commercial de Paranam », a-t-il poursuivi. « En encourageant des stratégies d’accompagnement du développement des infrastructures, ce type de projet ouvre la voie à une croissance accélérée et produit un effet d’entraînement débouchant sur des synergies entre les secteurs public et privé. »

Lors de sa visite au Suriname, le Président Moreno s’entretiendra avec le Président du Suriname Ronald Venetiaan et tiendra des réunions avec le Vice-président Ramdien Sardjoe, des ministres et de hauts responsables du gouvernement qui participent aux projets de la BID. Par ailleurs, Moreno aura une audience spéciale avec le représentant du Suriname au Conseil des gouverneurs de la Banque, à savoir le ministre des Finances Humphrey Stanley Hildenberg. Il prévoit aussi de rencontrer des représentants d’entreprises du secteur privé et des leaders de la société civile.

La BID est le principal partenaire multilatéral du Suriname, auquel ses prêts pour la période 2008-2009 devraient atteindre $100 millions. Ce montant total comprend un programme de logement à prix abordable du secteur privé, soutenu par une garantie de crédit partiel.

En outre, lors de sa visite, le Président Moreno signera un accord de financement de coopération technique pour la modernisation des techniques et des normes de gestion comptable et financière au Suriname, en vue d’accroître la compétitivité des petites et moyennes entreprises en les aidant à s'arrimer aux normes comptables et financières internationales.