News banner image

Infos

La BID et l’Espagne créent un nouveau fonds destiné à améliorer les services d’eau et d’assainissement en Amérique latine et aux Caraïbes

San Salvador, El Salvador – Le gouvernement espagnol et la Banque interaméricaine de développement ont signé un accord de coopération en ce qui concerne le volet multilatéral du Fonds de coopération pour l’eau et l’assainissement, une initiative espagnole qui doit fournir $1,5 milliard sous forme de dons aux pays de la région, au cours des quatre prochaines années.

Conformément à cet accord, l’Espagne définira les priorités et évaluera l’impact des projets financés par le Fonds espagnol, tandis que la BID se chargera d’identifier et de préparer les investissements à caractère spécifique et d’en surveiller l’exécution et l’évaluation, en coordination avec les gouvernements bénéficiaires. L’accord a été annoncé pendant le 18ème Sommet ibéro-américain tenu à San Salvador.

« C’est un motif de satisfaction de constater qu’un an après ma déclaration à l’occasion du 17ème Sommet ibéro-américain tenu à Santiago au Chili, le Fonds de coopération pour l’eau et l’assainissement est déjà une réalité », a déclaré le Premier ministre espagnol José Luis Rodríguez Zapatero.

Le protocole d’accord relatif à la création du Fonds espagnol pour l’eau et l’assainissement a été signé par Luis Alberto Moreno, le Président de la BID, Soraya Rodríguez, la Secrétaire d’État à la coopération internationale et Présidente de l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID), et David Vegara, le Secrétaire d’État espagnol aux affaires économiques.

En 2008, l’Espagne va apporter une contribution de €300 millions à titre d’apport initial à ce nouveau fonds. Ces ressources serviront à financer des projets dans les domaines de l’eau potable, de l’assainissement, du traitement des eaux usées, du drainage des eaux de pluie en ville, de la gestion des ressources en eau, de l’adaptation au changement climatique, de l’efficacité et de la gestion opérationnelle.

Moreno a loué l’initiative espagnole, soulignant qu’elle intervient en pleine crise financière mondiale, à un moment où de nombreux gouvernements se voient obligés de réduire leur aide au développement.

« C’est un engagement extraordinaire qui permettra de combler le fossé en matière d'approvisionnement en eau et d'assainissement, en Amérique latine », a déclaré le Président de la BID.  Un tel geste témoigne non seulement de la générosité du peuple espagnol et de son soutien à la région, mais il représente également une incitation à voir grand, à rechercher des solutions ambitieuses pour régler définitivement ces problèmes", a-t-il ajouté.

M. Moreno a indiqué qu’au moins 85 millions de personnes en Amérique latine et aux Caraïbes n’ont pas accès à l’eau potable et environ 115 millions vivent sans services d’assainissement.

Tous les pays membres de la Communauté ibéro-américaine  ainsi qu’Haïti pourront accéder aux ressources du Fonds. Les agences gouvernementales, aux niveaux national, régional et local, les organismes étatiques, les coopératives et d’autres types de prestataires d’eau et d’assainissement pourront bénéficier de ces dons.

« Nous considérons que l’accès de tous à des services pérennes d’eau et d’assainissement en Amérique latine est une nécessité incontournable pour avancer dans la réalisation de l’objectif final de la politique espagnole de coopération pour le développement, à savoir la lutte contre la pauvreté », a affirmé la Présidente de l’AECID, Soraya Rodriguez.

Contacts avec la presse