News banner image

Infos

La BID approuve une enveloppe de $27 millions pour Haïti

En mai, la Banque interaméricaine de développement fournira $27 millions à Haïti sous forme de dons et de ressources concessionnelles afin d’aider le gouvernement à réaliser un plan d’urgence portant sur les prix des denrées alimentaires, la création d’emplois et la relance de la production agricole.

Le Conseil d’administration de la BID a approuvé ce mercredi un nouveau don de $12,5 millions et autorisé le décaissement de $14,5 millions provenant d’un prêt à conditions avantageuses approuvé antérieurement. Ceci en appréciation des progrès réalisés par Haïti en matière de réformes budgétaires et du secteur financier, ainsi que des efforts déployés par le gouvernement qui poursuit la réduction de la pauvreté face à l’envolée des prix mondiaux des denrées alimentaires.

« Il est crucial pour la BID de soutenir les efforts déployés par Haïti pour venir en aide à ses citoyens les plus vulnérables. L’enveloppe approuvée par notre Conseil permettra aux autorités de satisfaire les besoins urgents, grâce à ces ressources ponctuelles », a déclaré le Président de la BID Luis Alberto Moreno.

 Ces dernières semaines, le Président haïtien René Préval a annoncé des mesures économiques d’urgence afin de restaurer le calme à Port-au-Prince et dans d’autres villes frappées par des émeutes contre la hausse des prix de l’essence et des denrées alimentaires.

Le Président Préval a pris des initiatives pour réduire le prix du riz, aliment de base du régime alimentaire en Haïti, et a par ailleurs défini un plan visant à encourager la création d’emplois par le biais de projets de travaux publics, et en développant l’accès au crédit pour les petites entreprises et les agriculteurs.

À court et moyen termes, la BID et les autorités haïtiennes ont pour objectif d’accélérer le portefeuille de projets d’environ $100 millions visant à stimuler la production agricole dans deux régions clefs viticoles, la vallée de l’Artibonite et le bassin-versant contigu d’Ennery –Quinte.

Par ailleurs, la BID finance des projets d’infrastructure en Haïti, privilégiant la reconstruction ou la réfection de routes principales et rurales tout comme des travaux publics de plus petite taille, tels marchés, écoles et centres sociaux dans les régions les plus démunies. Ces projets à forte intensité de main-d’œuvre permettent de relancer l’emploi et l’activité économique dans les régions où les projets de travaux publics sont entrepris.