News banner image

Infos

La BID loue Haïti pour les progrès réalisés en vue de l’allégement de la dette

Le Président de la BID, Luis Alberto Moreno, a loué Haïti pour les progrès enregistrés par le pays dans la voie de l’atteinte du Point d’achèvement requis pour garantir l’allègement de la dette d’ici la fin de cette année.

Les commentaires de Moreno sont consécutifs à une visite en Haïti le week-end dernier au cours de laquelle il a rencontré le Président haïtien René Préval, qui a communiqué à une délégation de la BID une mise à jour des progrès enregistrés par l’île.  La délégation de hauts fonctionnaires était composée du Vice-président exécutif,  Dan Zelikow ; du Vice-président pour les pays, Otaviano Canuto ; du Vice-président pour le secteur privé et les opérations garanties non souveraines, Steven Puig ; et de la Directrice générale pour les Caraïbes, Dora Currea.

Les autorités haïtiennes ont indiqué que le pays réalisera en temps voulu les engagements pris dans le cadre de l’Initiative des Pays pauvres très endettés (PPTE), et notamment ceux pris dans le cadre du Mécanisme triennal pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (PRGF), approuvé en 2006 par le FMI.

Lorsqu’Haïti aura atteint le Point d’achèvement dans le cadre de l’Initiative PPTE, le pays obtiendra un allègement de la dette de la BID d’un montant de $525 millions, en plus des $20 millions de l’allègement intermédiaire sur les remboursements de principal pour 2007 et 2008.

Le portefeuille de la Banque en Haïti comporte 22 programmes pour un montant total de $662 millions.  En 2007, les décaissements au titre des programmes ont atteint $114,4 millions, soit près du double du niveau de 2006.

Pour l’avenir, l’appui de la BID à Haïti portera sur quatre domaines prioritaires identifiés de concert avec les autorités du pays : infrastructure de transport et électricité, agriculture, éducation et gouvernance économique.

En outre, la BID poursuit activement des activités de cofinancement et ressources en dons complémentaires  afin d’accroître le niveau  de financement dans les quatre domaines prioritaires essentiels à l’appui de la stratégie de réduction de la pauvreté de Haïti.  À ce jour, la BID a mobilisé plus de $100 millions de ressources en dons complémentaires du Canada, $22,6 millions de l’OPEP, $6,7 millions de l’Union européenne, et $3 millions de l’Espagne.  La Banque a établi un mécanisme spécial de dons pour Haïti dans le but d’acheminer les ressources sous forme de dons à l’avenir.