News banner image

Infos

Un nouveau pont symbole de la collaboration Sud-Sud en Equateur

Un pont encore en construction sur le fleuve Babahoyo à Durán, dans la province équatorienne de Guayas, montre comment le nouveau partenariat entre la Chine et la Banque interaméricaine de développement permet de remodeler l´Amérique latine. L´appel d´offres pour la construction du pont, qui améliorera l´accès entre Guayaquil (la plus grande ville d´Equateur) et de nombreux centres urbains, a été gagné par Guangxi Road & Bridge Engineering Corporation (GRBC). Cette dernière est une compagnie nationale chinoise qui possède une expérience de plus de 55 ans dans la construction de projets majeurs, ce qui inclut 250 grands ponts et 1700 kms de goudronnage d´autoroutes. La Chine a rejoint la BID en 2009, la rendant éligible pour répondre aux appels d´offres des projets financés par la Banque. 

Le pont, de 2kms de long, comptera avec quatre voies pour véhicules motorisés, une piste cyclable et un trottoir pour les piétons. Le projet nécessitera environ 17000 tonnes d´acier et 40000 mètres cubes de béton. Financé conjointement par le Gouvernement équatorien et la BID, l´ouvrage fait appel à 700 travailleurs (spécialistes, techniciens et ouvriers) provenant d´Equateur, Chine et autres pays. Une des principales limitations à surmonter a été les langues utilisées. En effet, presque aucun technicien chinois ne parlait l´espagnol et pas un seul équatorien ne parlait le chinois. Tous ont dû développer leurs habilités de communication et s´adapter aux coutumes des autres.

Planifié par le Ministère des transports et des travaux publics d´Equateur, le pont permettra d´améliorer l´accès aux zones productives clés de la côte équatoriennes, aux marchés de consommation, ainsi qu´au reste du pays ou les nations avoisinantes. Après sa mise en service prévue pour 2011, le pont sera transité par environ 70000 voitures et camions par jour, réduisant les coûts et délais des voyages routiers.