News banner image

Infos

Que faut-il faire pour universaliser l'accès à l'eau et aux services d'assainissement en Amérique latine ?

La BID estime qu’il y a quatre principaux défis à relever : attirer de nouveaux investissements ; garantir la qualité, la quantité et la fiabilité de l'eau ; renforcer les institutions responsables de la planification, de la réglementation et du contrôle ; et améliorer l’efficacité des opérateurs du secteur.

En vue d’aider les pays de la région à assurer l’accès universel à des services durables, fiables et de qualité acceptable, la Banque a lancé l’Initiative en faveur de l’eau et de l’assainissement en 2007.

Cette initiative vise à financer des projets dans 100 villes et 3 000 communautés rurales d'ici 2011. Elle a également pour objectif de promouvoir la gestion intégrale des bassins versants, ainsi que le renforcement des capacités de gestion et la transparence parmi les opérateurs des services d'alimentation en eau et d'assainissement.
 
À cet effet, la Banque fournit des prêts avec ou sans garantie souveraine, une assistance technique, des dons et des plans stratégiques sectoriels. En outre, elle favorise les échanges entre les opérateurs du secteur en finançant le programme « Empresas hermanas » [entreprises sœurs].

Au milieu de cette année (2009), la BID a conclu un accord avec le gouvernement espagnol pour cofinancer des projets dans 12 pays. L’Espagne fournira $407 millions sous forme de dons, et la BID $213 millions sous forme de prêts et de dons pour soutenir des projets qui desserviront plus de quatre millions de personnes à faible revenu vivant en zone rurale ou périurbaine.

La BID est la principale source de financement multilatéral pour le secteur de l’eau et l’assainissement. Depuis le lancement de l’Initiative en 2007, elle a consacré plus de $3,5 milliards aux investissements et plus de $16,5 millions à la coopération technique dans ce secteur. Des travaux ont été menés dans 102 villes (contre 100 comme prévu), dans 839 communautés rurales et sur 21 petits bassins versants (contre 20 comme prévu). Soixante-deux opérateurs de la région ont bénéficié d'un renforcement de capacités et d'une assistance technique. Il est prévu qu’en 2009, les financements de la BID pour le secteur de l'eau et l'assainissement dépasseront $1,6 milliard.