News banner image

Infos

Appels à propositions du concours 2012 IDEAS visant à promouvoir les technologies pour l´énergie renouvelable dans les Caraïbes
  • Le concours 2012 IDEAS pour l´innovation énergétique dans les Caraïbes a été lancé aujourd'hui.
  • Des prix allant jusqu'à US $ 200 000 seront offerts aux projets et entreprises promouvant l'efficience énergétique ainsi que l'accès aux énergies renouvelables dans la région des Caraïbes.
  • Sont spécialement encouragés à participer les candidats d'Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbade, Belize, Dominique, République dominicaine, Grenade, Guyana, Haïti, Jamaïque, St Kitts et Nevis, Ste Lucie, St Vincent et les Grenadines, Suriname et Trinité-et-Tobago. 

UK Aid du Département pour le développement international (DFID), GVEP International, la Corée du Sud et la Banque interaméricaine de développement (BID) ont lancé un concours pour développer des idées innovantes afin d´améliorer l'efficience énergétique et d'élargir l'accès aux énergies renouvelables dans les Caraïbes.

Lancé aujourd'hui à travers une campagne de marketing régional Vous avez une idée brillante?, le concourscherche à promouvoir des solutions innovantes à portée locale et régionale pour faire face aux problèmes énergétiques au même temps que des emplois son crées et que les émissions de gaz à effet de serre sont réduites. Les lauréats recevront jusqu'à US $ 200 000 ainsi que le soutien nécessaire au développement technique et commercial pour le développement ou la mise en œuvre de leurs idées.

Les particuliers, les entreprises et les organisations basées dans les Caraïbes sont invités à soumettre leurs propositions avant le 30 avril 2012. Celles-ci doivent porter sur ​​l'adoption, l'innovation, l'assimilation, le développement et le transfert de technologies dans le secteur des énergies renouvelables pour l´efficience énergétique, l'atténuation du changement climatique et la substitution des combustibles fossiles. Les demandes doivent être soumises par voie électronique (des conseils et plus de détails sur les conditions sont disponibles sur le site www.iadb.org/ideas). Les noms des gagnants des subventions seront annoncés le 15 juillet 2012.

«Les Caraïbes ont un grand potentiel économique et environnemental pour des entreprises travaillant dans les énergies renouvelables et l'efficience énergétique », a déclaré Simone Banister, Conseiller en changement climatique au DFID Caraïbes. «Des innovations simples pourraient avoir un effet impressionnant sur l'approvisionnement énergétique, les prix et la façon dont les entreprises et les marchés fonctionnent dans la région.»

L'énergie dans les Caraïbes est actuellement produite presque exclusivement à partir de combustibles fossiles importés. Comme l´explique Banister: «Cela fait que les consommateurs paient des prix élevés pour l´électricité, les combustibles pour le transport ainsi que les autres formes d´énergie. Jusqu'à présent l'utilisation des sources alternatives, en particulier les énergies renouvelables, a été limitée. Nous espérons contribuer à un changement à ce niveau.»

«L'innovation locale et l'adaptation des technologies déjà existantes aux conditions locales sont clés pour stimuler l'offre concurrentielle de services d'énergie renouvelable ainsi que pour lutter contre les problèmes environnementaux», a déclaré Arnaldo Vieira de Carvalho, spécialiste sénior en énergie à la BID. 

Qu'est-ce qu´IDEAS?

IDEES est un Concours pour l'innovation de l´énergie afin de soutenir le développement de projets promouvant les énergies renouvelables et l´amélioration de l'efficience énergétique. IDEAS a été lancé en février 2009 avec le soutien de la Banque interaméricaine de développement (BID), le gouvernement de Corée du Sud, l´ONG GVEP International et la Coopération technique allemande pour le développement (GIZ). Le concours est aussi financé par le Ministère de coopération économique et du développement d'Allemagne (BMZ) ainsi que la Direction générale de la Coopération au Développement des Pays-Bas (DGIS). Il a reçu plus de 1000 candidatures de 28 pays d'Amérique latine et des Caraïbes. Au total 26 lauréats ont été sélectionnés en Argentine, Brésil, Colombie, Chili, El Salvador, Guatemala, Honduras, Mexique, Panama, Pérou, Saint-Vincent-et-les Grenadines et Sainte-Lucie.

Une deuxième phase d´IDEAS a été lancée le 15 septembre 2011 pour continuer avec la promotion de l'innovation dans le secteur énergétique. Elle comptait avec la ​​coopération du Secrétariat mexicain de l'énergie, le soutien du Fonds pour l'énergie durable (FSE), la BID et le gouvernement de Corée du Sud. Plus de 700 demandes ont été reçues d'Amérique latine et des Caraïbes et 15 projets de Colombie, Costa Rica, El Salvador et Mexique se sont vus décerner un prix. 

À propos des sponsors et des partenaires

Le Département britannique pour le développement international (DFID) contribuera à hauteur de GBP £ 75 millons à travers UK Aid dans les Caraïbes entre 2011 et 2015 en soutenant la création d´entreprises, la gouvernance, la sécurité et la lutte contre le changement climatique. DFID fournit une large partie des financements nécessaires à ces concours (soit GBP £ 1,46 millions).

Le Global Village Energy Partnership (GVEP International) est une ONG britannique qui travaille avec les entreprises locales des pays en voie de développement afin d´accroître l'accès à l'énergie moderne et d'améliorer la qualité de vie de milliers de personnes. DFID a choisi GVEP International en tant que partenaire pour l'exécution d´IDEAS.

La Banque interaméricaine de développement (BID) est la principale source de financement pour le développement en Amérique latine et Caraïbes. Grâce à son Initiative pour l´énergie durable et le changement climatique (SECCI), la BID soutient les énergies renouvelables, l'efficacité énergétique, le développement des biocarburants, la finance carbone et l'adaptation au changement climatique.

Le gouvernement de Corée du Sudsoutient les efforts de l'Amérique latine et des Caraïbes visant à améliorer l'accès de l'énergie, l'efficience, la production d'énergies renouvelables, y compris à travers le «Fonds Coréen du savoir pour la technologie et l'innovation» (KPKF) à la BID.