News banner image

Infos

Appel à Propositions MIF + BID + SAD Programme « Technologies pour l’inclusion financière »

La Banque interaméricaine de développement (BID), le Fonds d'investissement multilatéral (MIF) et la Société andine de développement (SAD) lancent un appel de propositions d’idées de projets destinés améliorer l'accès des populations défavorisées aux services de crédit grâce à l'utilisation de technologies innovantes en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Les [trois] organisations ont annoncé le lancement du programme Technologies pour l'inclusion financière, et elles ont émis un appel à propositions à l'intention des entrepreneurs privés, des prestataires de services technologiques, des ONG, des coopératives, des associations, des sociétés financières, des banques, des fondations et d'autres groupes.

Le programme Technologies pour l'inclusion financière est un instrument innovateur qui accorde la priorité aux projets collaboratifs et à la production et l'échange de connaissances entre les institutions participantes, afin qu'elles puissent, ensemble, constituer une base de connaissances sur les meilleures pratiques et les leçons apprises de l'utilisation de la technologie comme moyen d'accès aux services de crédit.

Les idées de projets retenues bénéficieront d'une subvention de 25 000 à 50 000 USD pour l'élaboration d'une stratégie de projets, puis d'une somme pouvant atteindre 500 000 USD pour la mise en œuvre de cette stratégie. L'attribution du prix dépendra de la pertinence, du rapport qualité-prix et de la validation des projets.

Parmi les exemples d'idées pertinentes figurent le développement, l'intégration et l'application de solutions technologiques pour :

  1. fournir divers services de crédit aux populations rurales ou défavorisées par l'intermédiaire d'établissements non bancaires ou d'unités mobiles ;
  2. offrir de nouveaux services de crédit comme l'épargne, les payements ou les transferts d'argent et étendre les services aux clients qui ne peuvent être servis par les technologies existantes ;
  3. exploiter les systèmes de gestion de l'information d’une façon rentable pour les réseaux d'entités, en utilisant aussi bien les normes ouvertes que des approches fondées sur des plateformes Internet, entre autres ;
  4. réduire les coûts tout en améliorant l'efficacité, le fonctionnement et les performances financières des établissements de crédit ;
  5. établir des réseaux locaux à large bande de façon que les institutions de microfinance, d'autres institutions financières et les réseaux d'entreprises puissent se connecter ;
  6. faciliter l'accès des institutions financières aux exigences réglementaires relatives à l'utilisation de systèmes d'information technologiques ;
  7. améliorer l'inclusion financière des personnes handicapées ou des groupes victimes de discriminations sociales (par exemple, en utilisant des systèmes de reconnaissance vocale ou des langues vernaculaires).

Les groupes intéressés doivent s'inscrire sur le site Web et soumettre leurs idées entre le 10 mai et le 14 juin 2010.

Le programme Technologies pour l'inclusion financière peut également fournir une assistance technique pour des projets se trouvant à un stade plus avancé, ainsi que pour des propositions relatives à la mise en œuvre de projets pilotes ou à l'essai d'une technologie, afin d’encourager la recherche sur les problèmes de la région.

Toutes les informations concernant le programme ou ses organisateurs, les dates importantes, les questions fréquemment posées, et les formulaires de candidature sont disponibles sur le site .demander des renseignements supplémentaires ou poser des questions, prière de s'adresser à tec-in@iadb.org.  

Pour demander des renseignements supplémentaires ou poser des questions, prière de s'adresser à tec-in@iadb.org.