Communiqués de presse

19 juil. 2017

Des experts se réunissent à la BID pour le premier groupe de travail des banques multilatérales de développement (BMD) sur les industries culturelles et créatives

La Banque interaméricaine de développement (BID) a hébergé la première réunion du groupe de travail des banques multilatérales de développement sur les industries culturelles et créatives (CCI), également appelées «économie orange». L'évènement a été organisé en coopération avec la Banque asiatique de développement (BAD ou ADB pour se sigles en anglais), la Banque africaine de développement (BAD ou AfDB pour ses sigles en anglais), la Banque de développement des Caraïbes (BDC ou CDB pour ses sigles en anglais) et le Groupe de la Banque Mondiale.

L'objectif de la réunion était d'échanger sur les meilleures pratiques, de mieux comprendre et faire face aux défis existants, d'améliorer la compréhension des CCI par les BMD et d'explorer les possibilités de collaboration avec ce secteur dynamique.

Selon Trinidad Zaldivar, chef de la Division des affaires culturelles, de la solidarité et de la créativité de la BID: «Cette première réunion que nous avons organisée réaffirme l'importance des CCI. C'est un secteur qui contribue non seulement à la création d'emplois et à la richesse, mais possède aussi le potentiel de catalyser l'innovation, avec un impact dans les domaines de développement traditionnels tels que la santé, l'éducation ou l'égalité des sexes, et ce, en apportant à la cohésion et changement social.»

Malgré l'intérêt croissant pour ce secteur en tant que moteur du développement, il est encore difficile de trouver un moyen systématique de l'aborder. Les CCI sont traversées par plusieurs disciplines, ce qui rend difficile la compréhension de ses structures et dynamiques pour les institutions liées aux politiques publiques. C'est également difficile de trouver les meilleures méthodologies et instruments pour tirer parti des opportunités.

En plus des banques multilatérales de développement, la réunion du groupe de travail a aussi réuni des représentants des banques nationales de développement, des experts de l'économie créative, des entrepreneurs, des représentants de gouvernements et des délégués d'autres institutions internationales.

Emanuela Gregorio, Spécialiste en genre travaillant sur l'innovation et les industries créatives à la Banque africaine de développement, a déclaré: «À la AfDB nous avons travaillé en étroite collaboration avec d'autres BMD pour que ce groupe de travail s'instaure. Nous sommes heureux que la BID ait pris l'initiative de convoquer cet important rassemblement. Ces industries sont déjà en croissance, mais nous pouvons l'accélérer si nous comblons les lacunes qu'il y a dans l'architecture actuelle de financement et si nous utilisons les nouvelles technologies.»

«Nous sommes honorés d'avoir accueilli à la BID cette toute première réunion du groupe de travail des BMD sur les industries culturelles et créativeset nous attendons avec impatience de pouvoir collaborer en continu», a déclaré Helga Flores, Spécialiste principal à la BID.

«L'économie d'Orange» fait référence aux activités économiques se situant à l'intersection entre la culture, le commerce et la technologie. Sont inclus des secteurs dont les biens et services sont basés sur la propriété intellectuelle, tels que le cinéma, la mode, le design, les jeux vidéo, le patrimoine culturel, entre autres. Ces industries génèrent des revenus s´élevant à 2,25 trillions de dollars US par an. Ce secteur est donc plus important que celui des télécommunications ou des industries chimiques et emploie près de 30 millions de personnes dans le monde entier.

À propos de la BID

La Banque interaméricaine de développement est consacrée à l'amélioration des vies. Créée en 1959, la BID est l'une des principales sources de financement à long terme pour le développement économique, social et institutionnel en Amérique latine et dans les Caraïbes. La BID mène également des recherches de pointe, fournit des conseils stratégiques, offre de l'assistance technique et des formations aux clients du secteur public et privé dans toute la région. Depuis 1960, la Banque a fourni plus de 1,6 milliard de dollars US en financements à près de 300 projets impliquant des industries culturelles et créatives.

¡Hola, Bienvenido al BID!

Te invitamos a unirte a nuestra lista de correo.