Communiqués de presse

16 déc. 2015

La BID investira 42 millions de dollars US en Haïti pour améliorer l'atténuation des catastrophes naturelles

Le renforcement de la protection de bassins versants clés peut améliorer la production agricole en Haïti 

Haïti améliorera la gestion des bassins versants -en particulier dans les zones rurales-afin d'atténuer les risques de catastrophes naturelles liées au changement climatique grâce à une subvention de 42 millions US $ de la Banque interaméricaine de développement (BID).

La subvention permettra d´augmenter les capacités d'adaptation au changement climatique et améliorer la gestion des risques de catastrophe dans le secteur de l'agriculture. Le projet vise également à faire progresser la conservation des eaux et des sédiments dans certains versants des bassins prioritaires, y compris la zone du Centre-Artibonite. Par ailleurs la subvention servira à réduire le risque de pertes économiques rurales dues aux inondations dans les bassins versants ciblés ainsi qu´à restaurer la capacité éducative de la Faculté d'agronomie et de médecine vétérinaire.

Haïti est à ce jour l´un des pays à plus haut indice de risque de catastrophe naturelle au monde. Le secteur agricole est particulièrement vulnérable en raison de sa géographie et de sa dépendance à l'égard d´activités particulièrement sensibles aux facteurs climatiques. Quatre-vingt pour cent du pays est montagneux et compte 30 bassins hydrographiques majeurs avec seulement 28% de terres arables, lesquelles se concentrent dans les vallées irriguées. L´emplacement du pays au sein de la ceinture d´ouragans des Caraïbes, son relief montagneux et son sévère déboisement (combinés à sa dépendance à l'agriculture) rendent Haïti particulièrement vulnérable aux inondations.

L'agriculture contribue à 25% du produit intérieur brut du pays, 5,9% de la valeur des exportations totales, soit 47% de l'emploi total et 71% de l'emploi dans les zones rurales. Haïti souffre actuellement d´environ 28 millions US $ en pertes annuelles en raison des dérèglements de quatre bassins hydrographiques cibles du projet et des événements climatiques extrêmes comme l´augmentation des températures mondiales.

Une partie du financement du projet vient du Programme pilote pour la résilience climatique (PPCR pour les sigles en anglais) des Fonds d’investissement pour le climat (FIC). 

À propos de nous 

La Banque interaméricaine de développement se focalise sur l'amélioration des vies des habitants de la région. Fondée en 1959, la BID est la principale source de financement à long terme pour le développement économique, social et institutionnel de l´Amérique latine et des Caraïbes. La BID mène également des recherches de pointe et fournit des conseils stratégiques, de l'assistance technique et de la formation aux clients du secteur public et privé de toute la région.

¡Hola, Bienvenido al BID!

Te invitamos a unirte a nuestra lista de correo.