Sauter navigation global
Infos
BID - Accueil > Infos
Comment Tool Commentez
Comment Tool Commentez

Votre commentaire pour cette page:






Share Tool Partager
close Share Tool Partager

Communiqués de presse

15 déc. 2009

La BID financera un projet historique pour l’expansion de l’énergie éolienne au Mexique

L’octroi de prêts d’un montant de $101 millions pour la réalisation de deux projets permettra de fournir de l’électricité propre grâce à des partenariats sans précédent regroupant Cemex, Walmart, des compagnies d’électricité espagnoles et françaises, des institutions multilatérales de prêt et les communautés locales

La Banque interaméricaine de développement a approuvé un financement partiel de $101 millions pour la réalisation de deux projets d’énergie éolienne d’une capacité totale de 318 MW dans l’État d’Oaxaca au Mexique. Ces projets généreront une masse critique d’énergie renouvelable dans le pays, fourniront de l’énergie propre aux compagnies privées, ainsi que des emplois et des ressources financières aux communautés rurales à faibles revenus.

Les projets s’inscrivent dans la stratégie du Mexique qui consiste à diversifier sa matrice énergétique tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Cette stratégie, qui est précisée dans les textes de loi approuvés en novembre 2008, comprend un Programme spécial sur les énergies renouvelables et un Programme spécial sur le changement climatique qui contribuera à la réalisation de l’objectif ambitieux proposé pour le pays par le Président Felipe Calderón. Il consiste à réduire, d’ici à 2050, les émissions de 50 % par rapport aux niveaux atteints en 2000.

Le Conseil d’administration de la BID a approuvé des prêts d’un montant de $50 millions en faveur du parc d’éoliennes Eurus de 250,5 MW qui est en train d’être aménagé par Acciona Energía México (AEM), une filiale à 100 % de la société espagnole Acciona Energía, S.A. Ce projet d’énergie éolienne est de loin le plus vaste jamais construit en Amérique latine et aux Caraïbes.

La société mexicaine Cemex, une entreprise de production de ciment et de béton implantée à travers le monde, détient des actions dans le projet Eurus et achètera la totalité de son électricité dans le cadre d’un accord d’auto-approvisionnement pour l’achat d’énergie d’une durée de 20 ans. Cemex espère que le projet Eurus et d’autres projets d’auto-approvisionnement permettront de satisfaire une grande partie des besoins en énergie de ses établissements au Mexique.

La BID facilitera aussi l’obtention d’un prêt additionnel d’un montant atteignant $30 millions auprès du Fonds pour les technologies propres du Fonds d’investissement climatique (CIF) pour le projet Eurus. Le coût total du financement sera d’environ $600 millions. Un financement à long terme supplémentaire devrait être approuvé pour le projet par d’autres institutions multilatérales de prêt, des institutions de financement du développement et des banques commerciales.

La BID a approuvé séparément un montant de 280 millions de pesos mexicains, soit environ $21 millions, pour l’aménagement d’un parc d’éoliennes de 67,5 MW actuellement en cours de réalisation par Eléctrica del Valle de México, S. de R.L. de C.V., (EVM), une filiale de l’entreprise française EDF Energies Nouvelles S.A. Quatre filiales de la mexicaine Wal-Mart, une des plus grandes chaînes de magasins de détail à succursales du pays, achèteront de l’électricité à ce projet dans le cadre d’accords d’auto-approvisionnement pour l’achat d’électricité d’une durée de 15 ans. L’objectif général visé par Wal-Mart à travers ce projet est d’utiliser 100 % d’énergie renouvelable dans ses établissements au Mexique.

Le prêt de la BID, associé aux crédits attendus des organismes multilatéraux et bilatéraux de prêt, pourrait couvrir jusqu’à $103 millions du coût total du projet EVM évalué à $190 millions.

« Ces projets sont le fruit de la stratégie d’avant-garde adoptée par le Mexique, qui consiste à aider à créer un environnement réglementaire et financier propre à l’amélioration de la sécurité énergétique tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre », a déclaré le Président de la BID, M. Luis Alberto Moreno. « Ils démontrent également que même en situation de crise financière, des partenariats créatifs entre les gouvernements, les compagnies privées et les institutions de financement du développement peuvent aboutir à des investissements novateurs qui contribueront à la fois au développement humain et à une croissance économique à faible coefficient d’émission de carbone ». 

Les deux projets ont intégré dans leurs plans des crédits de réduction certifiée des émissions. Le projet Eurus bénéficiera de la vente de crédits carbone d’une quantité totale de 600 000 tonnes d’émissions de CO2 évitées par an. Le projet EVM est actuellement en train d’acquérir des crédits allant jusqu’à 168 000 tonnes d’émissions évitées de CO2 par an.

Le terrain sur lequel sont situées les turbines des deux projets a été loué auprès des ejidos locaux, un système traditionnel mexicain de propriété collective des terres qui est largement répandu dans les zones rurales du pays. Ces projets créeront des emplois et généreront un flux régulier de revenus de location pour ces communautés.

Ces deux projets profiteront des vents forts qui balaient l’État d’Oaxaca, qui est considéré comme l’une des zones offrant le meilleur potentiel en matière d’énergie éolienne de la planète. Le Mexique prévoit de développer une capacité de production d’énergie éolienne de 2 500 MW au moins dans cet État. Des permis pour le développement de quelques 2 000 MW (y compris ceux financés en partie par la BID) ont déjà été délivrés à des promoteurs privés.

Le Gouvernement mexicain estime qu’une enveloppe totale d’environ $5 milliards sera investie dans la construction de ces nouveaux parcs d’éoliennes d’ici à 2012 et qu’ils couvriront environ 4 % de la demande d’électricité du pays. Quelques 10 000 emplois seront créés directement et indirectement pendant la construction de ces infrastructures et environ 374 emplois permanents seront créés au niveau de l’exploitation et de la maintenance.

Informations supplémetaires

Jefferson Easum
Chef d’équipe de la BID
Projet d’énergie éolienne La Ventosa
jeffe@iadb.org  

Rachel Robboy
Chef d’équipe de la BID
Projet éolien Eurus
rachelr@iadb.org  

Contacts avec la presse

© 2014 Banque Interaméricaine de Développement - Tous droits réservés.