Annonces

13 août 2012

Haïti et la BID conviennent des mesures pour accélérer des projets

Au cours d’une réunion avec le président Martelly, le Premier ministre et des membres du cabinet

Le gouvernement d'Haïti et la Banque interaméricaine de développement ont convenu d'une série d'actions pour accélérer des projets dans six grands secteurs: l´agriculture, l´éducation, l´énergie, les transports, l'eau et l'assainissement ainsi que la dynamisation du secteur privé.

Les accords ont été conclus la semaine dernière à Port-au-Prince au cours d'une réunion à laquelle ont assisté des membres du cabinet du premier ministre Laurent Lamothe et des responsables de la BID. Le président haïtien, Michel Martelly, et le président de la BID, Luis Alberto Moreno, se sont adressés aux participants à la clôture de l’événement.

Premier bailleur de fonds multilatéral d´Haïti, la BID finance des projets totalisant près de US $ 1,4 milliard, dont US $ 280 millions en co-financement avec d´autres donateurs. Les programmes financés sont alignés avec les priorités du gouvernement haïtien, entre lesquelles se trouvent l´universalisation de l´accès à l´éducation et l´énergie ou encore la création d´emplois et la protection de l'environnement.

Pour préparer la réunion, les responsables et spécialistes de la BID ont revu pendant trois jours le portefeuille d´activités avec les représentants des ministères haïtiens. Au cours de ces réunions les participants ont évalué le taux d'avancement de chaque opération et les résultats obtenus à ce jour. Ils ont également identifié les principaux obstacles et proposé des solutions afin de les surmonter.

Les plans d'action supposent le renforcement des capacités gouvernementales pour planifier, exécuter et superviser des projets ainsi qu’offrir et gérer des services publics. Cela se fera comme dans le cas de la Direction nationale de l´eau potable et de l´assainissement (DINEPA), qui fait des investissements pour élargir et améliorer la distribution d'eau.

Des actions viseront également à répondre à des problèmes spécifiques. Par exemple dans le secteur de l'énergie, avec l’appui de la BID, le gouvernement haïtien construira dans les prochains mois une nouvelle sous-station et modernisera les réseaux de distribution à Port-au-Prince. Parallèlement, un système de gestion des ressources sera mis en place afin d´améliorer le fonctionnement d la compagnie Électricité d'Haïti.

Depuis le séisme de 2010, la BID a approuvé US $ 546 millions en nouvelles subventions pour Haïti et a déboursé plus de US $ 407 millions. Etant donné que la Banque s'est engagée à fournir annuellement au pays US $ 200 millions en nouvelles subventions jusqu'en 2020, la BID prend des mesures pour que le gouvernement soit capable de gérer US $ 200 millions par an de décaissements.

Lors de la réunion, les autorités haïtiennes ont salué les efforts de la BID pour mobiliser d´autres bailleurs de fonds et utiliser pleinement ses ressources. Les responsables de la BID ont, quand à eux, encouragé le gouvernement haïtien à persévérer dans ses plans d´investissements stratégiques afin d'attirer des fonds supplémentaires pour les secteurs prioritaires.

La BID a également réitéré son appui aux projets qui aideront le pays à catalyser des investissements du secteur privé, à créer des emplois et à promouvoir l'activité économique au-delà de la capitale, comme c´est le cas avec le parc industriel du Caracol.

Autres informations

Plus>>

Contacts avec la presse

¡Hola, Bienvenido al BID!

Te invitamos a unirte a nuestra lista de correo.